Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une enquête ouverte après le rassemblement en hommage à Jeanne d'Arc samedi à Orléans

-
Par , France Bleu Orléans, France Bleu

Le parquet ouvre une enquête pour déclaration incomplète ou inexacte de nature à tromper sur les conditions ou l'objet d'une manifestation sur la voie publique, après un rassemblement samedi, place du Martroi à Orléans. 90 personnes étaient présentes pour un hommage à Jeanne d'Arc.

Ce rassemblement en hommage à Jeanne d'Arc organisé samedi place du Martroi à Orléans fait l'objet d'une enquête de police, indique le parquet
Ce rassemblement en hommage à Jeanne d'Arc organisé samedi place du Martroi à Orléans fait l'objet d'une enquête de police, indique le parquet © Maxppp - Pascal Proust

La procureure de la République d'Orléans Emmanuelle Bochenek-Puren indique qu'une enquête pour déclaration incomplète ou inexacte de nature à tromper sur les conditions ou l'objet d'une manifestation sur la voie publique, au lendemain d'un rassemblement d'environ 90 personnes, place du Martroi à Orléans. L'enquête est confiée à la police d'Orléans et les investigations débutent. Les organisateurs devraient être rapidement entendus.

Ces 90 personnes (dont des militants connus de la Manif pour Tous, selon la police), se sont réunies pendant deux heures sur la célèbre place orléanaise, samedi, où se trouve la statue de Jeanne d'Arc. 

Un rassemblement déclaré en préfecture. Mais pour le bon motif ou pas ?

Le rassemblement avait bien été déclaré, indique la préfecture du Loiret, mais pas pour rendre hommage à Jeanne d'Arc, libératrice d'Orléans le 8 mai 1429, ce qui n'aurait pas été un motif valable en raison de l'état d'urgence sanitaire qui interdit ce type de réunion avec plus de six personnes sur la voie publique.

Le motif déclaré par les organisateurs auprès de la préfecture précisait qu'il s'agissait d'un rassemblement pour contester les mesures sanitaires prises par le gouvernement face au Covid-19 (un motif politique, donc, ce qui est autorisé). Or, sur place, il n'en fut rien... 

Pour rappel, c'est au cours de ce rassemblement qu'un loirétain de 25 ans, qui y participait, a été arrêté par la police et emmené au commissariat d'Orléans, puisque il portait sur le bras un tatouage avec une croix gammée. L'homme a écopé d'un rappel à la loi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess