Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Le pourquoi du comment

Le recensement de l'INSEE est-il fiable ?

lundi 14 janvier 2019 à 19:18 Par Renaud Candelier, France Bleu Auxerre

La campagne de recensement 2019 va débuter ce jeudi. Chaque 1/5e des communes de moins 10.000 habitants sont recensées. Un recensement qui continue de se faire en porte-à-porte et sur la base des déclarations des personnes interrogées. Mais pour quelles raisons ?

Le recensement peut se faire sur papier ou sur internet - Illustration
Le recensement peut se faire sur papier ou sur internet - Illustration © Maxppp - Maxppp

En France, en 2019, le recensement continue de se faire en porte-à-porte. Des centaines d'agents recenseurs sont envoyés dans les villages et les villes à la rencontre des habitants. ils vous remettent un questionnaire à remplir ou vous invitent à le compléter sur internet, ce qui évite de prendre rendez-vous pour la remise de vos réponses. Des réponses déclaratives, vous n'avez rien à prouver. 

Le recensement de la population est-il fiable ? 

Oui, d'après l'INSEE, les gens jouent vraiment le jeu et disent la vérité sur leurs déclarations. Et de toute manière le nombre d'habitants par logement est contrôlé rigoureusement par l'INSEE. En revanche, pour les liens familiaux, le statut conjugal ou les diplômes, l'institut fait confiance aux habitants.  "Mais les personnes n'ont pas tellement d'intérêt à mentir" explique le service communication de l'INSEE. Répondre au recensement, c'est obligatoire et beaucoup de citoyens semblent y voir un geste civique. 96% des personnes interrogées répondent au questionnaire. 

Pourquoi continuer à faire du porte-à-porte en 2019 alors que la population est recensée dans de nombreuses administrations ?

C'est vrai que c'est contraignant. Mais pour l'éviter, il faudrait pouvoir croiser différents fichiers administratifs et ça pose des questions juridiques délicates. Certains pays ont choisi de créer un fichier unique de leur population. La France s'y refuse au nom des libertés publiques. 

Les informations données lors du recensement peuvent-elles servir à nous contrôler ?

Non, aucun contrôle administratif ou fiscal n'est mené à partir du recensement. Tous les acteurs de la collecte sont soumis au secret professionnel. L’INSEE est le seul organisme qui a le droit d'utiliser ces données. Et pour le porte à porte, vous avez dû recevoir une feuille par courrier avec le visage de votre agent recenseur qui devra présenter sa carte le jour de la visite.

Ce recensement de la population est-il vraiment utile ?

Oui, cela permet par exemple de dire combien d'argent l'Etat va redistribuer à chaque commune. Et puis ça conditionne aussi le nombre d'élus ou le nombre de pharmacies. Cela nous sert aussi à mieux comprendre l'évolution de la société. 

D'ailleurs comment fait l'INSEE avec les familles recomposées ?

Pas simple. Un enfant sur dix vit dans une famille recomposée soit 1,5 million d’enfants. L'INSEE a donc modifié son questionnaire. Il faut désormais préciser les liens de parenté entre toutes les personnes habitant le même logement, dire combien de temps dans l'année l'enfant vit dans le foyer, la commune de résidence de l’autre parent (en cas de garde alternée). 

  - Getty
© Getty -