Insolite

Le rectorat de Versailles recrute des professeurs d'espagnol en Uruguay

Par Martine Bréson et Marine Laugénie, France Bleu Paris Région et France Bleu mercredi 12 octobre 2016 à 5:00 Mis à jour le mercredi 12 octobre 2016 à 10:01

Salle de classe
Salle de classe © Maxppp - LP/Yann Foreix

C'est une première. Le rectorat de Versailles a un besoin urgent de professeurs d'espagnol, et comme il a du mal à en trouver, il a décidé de passer une annonce en Uruguay.

Le rectorat de Versailles recrute en Uruguay. C'est une première. Il cherche à faire venir des professeurs d'espagnol. L'académie a demandé à l'ambassade de relayer son annonce de recrutement. Elle cherche 40 professeurs, dont 10 à temps plein. Le manque de professeurs est tellement criant que ce type d'annonce, plutôt étonnante, se multiplie.

Certains avaient déjà eu recours à Pôle emploi , des parents avaient posté une annonce sur Le Bon Coin mais se tourner vers un pays lointain pour attirer des enseignants, cela n'était encore jamais arrivé. C'est Sophie Venetitay, la secrétaire départementale du SNES, principal syndicat d'enseignants du second degré, qui a décidé de relayer cette offre d'emploi sur les réseaux sociaux. "Au-delà du côté anecdotique assez surprenant, on a surtout trouvé ça très révélateur de la crise de recrutement qui perdure", réagit Sophie Venetitay.

Le rectorat de Versailles se tourne vers l'Uruguay - Aucun(e)
Le rectorat de Versailles se tourne vers l'Uruguay -

La rentrée date d'un peu plus d'un mois et certaines classes n'ont toujours pas leur professeur d'espagnol. C'est à cause de la réforme du collège, explique Sophie Venetitay qui précise que "l'espagnol en tant que langue vivante 2 commence désormais en cinquième et il n'y a pas suffisamment de profs d'espagnol pour assurer cet enseignement au collège et au lycée. Il y a des classes qui n'ont toujours pas commencé leur année scolaire dans certains enseignements".

Le recours à des professeurs, qui se trouvent loin de la France, pourrait bien se multiplier. Selon le SNES, il manque toujours 250 professeurs dans l'académie, toutes disciplines confondues.

Partager sur :