Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le reliquaire d'Anne de Bretagne a été retrouvé

dimanche 22 avril 2018 à 7:28 - Mis à jour le dimanche 22 avril 2018 à 13:31 Par Louis de Bergevin, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel, France Bleu Loire Océan et France Bleu

Dérobé il y a une semaine à Nantes (Loire-Atlantique), le reliquaire d'Anne de Bretagne a été retrouvé samedi soir, près de Saint-Nazaire. Plus tôt dans la journée, deux suspects avaient été mis en examen.

Le reliquaire d'Anne de bretagne
Le reliquaire d'Anne de bretagne - Maxppp

Nantes, France

Son vol au musée Dobrée avait provoqué une vive émotion à Nantes comme en Bretagne. Ce samedi soir, les enquêteurs ont retrouvé le reliquaire d'Anne de Bretagne près de Saint-Nazaire et, par chance, en bon état, malgré les craintes des enquêteurs

Le vol du reliquaire, un précieux objet funéraire d’orfèvrerie de 1514, avait eu lieu dans la nuit du 13 au 14 avril à Nantes. Ce samedi, trois personnes avaient été placées en garde à vue

Réactions de soulagement

"C'est un immense soulagement" explique Philippe Grosvalet, le président du département de Loire-Atlantique sur son compte Twitter : "On pensait que le cœur était très menacé" dit-il, remerciant par ailleurs les enquêteurs "pour leur efficacité". 

"Nous sommes impatients de pouvoir à nouveau admirer cet extraordinaire chef d'oeuvre d'orfèvrerie" souligne de son côté Johanna Rolland, maire de Nantes

"Depuis une semaine on était dans une très grande inquiétude" racontait Jacques-Yves Le Touze, le coordinateur du comité Anne de Bretagne sur l'antenne de France Bleu Loire Océan. "Il y avait deux solutions, soit c'était une commande d'un collectionneur, soit c'était parti pour être fondu. Finalement ça se termine bien".

Le comité s'était proposé comme médiateur avec les cambrioleurs pour tenter de retrouver l'objet. Désormais, il aimerait "que le reliquaire soit exposé en permanence au château des ducs de Bretagne à Nantes". Plus sécurisé que le musée Dobrée. "On va rencontrer Philippe Grosvalet prochainement pour évoquer ce vol, mais aussi la place du reliquaire et la place de l'histoire de la Bretagne à Nantes et en Loire-Atlantique".

Le coordinateur du comité Anne de Bretagne exprimait son soulagement sur France Bleu Loire Océan