Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Le restaurant "les délices d'Asie" condamné à de fortes amendes

-
Par , France Bleu

La gérante et les deux co-gérantes du restaurant asiatique sur la zone commerciale de Rivesaltes ont été poursuivies pour avoir employé des étrangers sans autorisation de travail, pour travail dissimulé, mais aussi pour avoir proposer des produits dans des locaux pas nettoyés ni désinfectés. Un contrôle en janvier 2012 avait mis à jour toutes ces infractions.

image par défaut

Lors du procès du restaurant "les délices d'Asie" implanté sur la zone commerciale de Rivesaltes, des photos ont été produites dans les débats. Elles montrent des cuisines dans un état déplorable.  Des aliments qu'on propose aux clients côtoient les poubelles, des récipients sont à même le sol, tout comme la bassine d'eau souillée pour la vaisselle. D'autres plats jouxtent une bouteille de Destop. Lors d'un contrôles en janvier 2012, les autorités s'aperçoivent que 22 employés ne sont pas déclarés, certains n'ont d'ailleurs pas de titre de séjour. Les horaires sont sous évalués, bref,

"Allez y manger c'est une chance sur deux d'avoir une intoxication alimentaire" relève le procureur, "et 2 chances sur 2 d'être servi par quelqu'un qui n'a pas le droit de travailler en France. "

Pour les avocats des prévenus, on se trompe de cibles. Leurs clientes ne sont que de simples salariés, dépassée par le droit français. Sur leur contrat s'est écrit employée de toute main. Et puis concernant l'hygiène, c'est au bailleur de faire des travaux de mise aux normes.

Resto chinois Tribunal / Halimi

Pour ces conseils, la condamnation est une double peine. Elles ont déjà lourdement payé leur faute en 2012. Le restaurant a fait l'objet d'une fermeture administrative d'un mois. Des travaux ont été effectués. désormais l'hygiène et le contrat de salariés respectent la loi. Preuve en est, "les délices d'Asie" n'ont plus défrayé la chronique depuis février 2012.

Resto Asie Tribunal / Becques

Le restaurant et les deux co-gérante ont été condamnés à plusieurs milliers d'euros d'amende: 27 300 euros pour le restaurant, délits et contraventions confondus,12.000 pour l'une des cogérante,5.000 pour l'autre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu