Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

VIDÉO - Un homme menace de s'immoler par le feu dans un restaurant McDonald's à Marseille

mardi 7 août 2018 à 17:21 Par Fabien Le Dû et Corrine Blotin, France Bleu Provence et France Bleu

Le sous-directeur du McDonald's de Saint-Barthélémy s'est retranché à l'intérieur du fast-food ce mardi après-midi à Marseille, avec un ou plusieurs bidons d'essence en menaçant de mettre le feu. Il s'est finalement rendu à la police après 45 minutes de négociation.

Le sous-directeur a prétexté une réunion à l'extérieur pour faire sortir les autres salariés
Le sous-directeur a prétexté une réunion à l'extérieur pour faire sortir les autres salariés © Radio France - Corrine Blotin

Marseille, France

Il a fallu trois-quarts d'heure ce mardi après-midi pour raisonner un homme retranché dans le "McDo" de Saint-Barthélémy (14e arrondissement de Marseille). Cet homme n'est autre que le sous-directeur de l'établissement : il s'est aspergé avec un ou plusieurs bidons d'essence et menaçait de s'immoler par le feu.

Le restaurant est fermé et donc vide à cet instant. Kamel, le sous-directeur, prétexte une réunion à l'extérieur du fast-food, vers 15h30, ce mardi, pour faire sortir les autres salariés et s'enfermer seul à l'intérieur. 

Un homme poussé à bout

Un périmètre de sécurité a rapidement été dressé. Les policiers et les marins pompiers de Marseille parviennent à lui faire entendre raison après 45 minutes de négociation.

À l'origine de ce geste désespéré : le grand malaise social dans ce restaurant, qui doit devenir un restaurant asiatique hallal. L'avenir des 77 salariés est très incertains. Kamel, le sous-directeur, aurait tenté cet acte fou pour préserver leurs emplois. 

Il a ensuite partagé sur les réseaux sociaux cette vidéo tournée pendant qu'il était enfermé dans le restaurant.

De récentes décisions de justice défavorables aux salariés de ce restaurant pourraient expliquer son passage à l'acte.

Les traces d'essence ont été nettoyées pour permettre la réouverture de l'établissement - Radio France
Les traces d'essence ont été nettoyées pour permettre la réouverture de l'établissement © Radio France - Corrine Blotin