Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Incendie de Notre-Dame

Le sanctuaire de Notre-Dame de Lourdes prie pour Notre-Dame de Paris

mardi 16 avril 2019 à 14:24 Par Axelle Labbé, France Bleu Béarn

Comme partout en France, les fidèles présents dans le sanctuaire Notre-Dame de Lourdes ce mardi matin sont sous le choc après l'incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris hier soir. Pèlerins, prêtres et sœurs ont prié pour Paris.

Les fidèles se sont rassemblés tôt ce mardi à la grotte de Massabielle
Les fidèles se sont rassemblés tôt ce mardi à la grotte de Massabielle © Radio France - Axelle Labbé

Lourdes, France

Les images de la flèche de la cathédrale Notre-Dame de Paris en train de s'effondrer ont fait le tour du monde, mais à Lourdes, c'est le monde qui se retrouve devant la grotte de Massabielle. En cette semaine Sainte, il y a peu de fidèles français, mais tous ceux rencontrés ce mardi matin, quelle que soit leur nationalité, racontent leur tristesse. 

Danielle est venue en voisine, elle vit à Lourdes. Elle était présente dès la première messe, à 7 heures : "les larmes me sont venues tout de suite, comme si j'étais touchée au cœur. Je ne l'ai appris que ce matin par un SMS, du coup je suis venue me recueillir à la grotte en me disant, Notre-Dame de Paris, Notre-Dame de Lourdes, c'est la même (...) Je voulais vivre ma première eucharistie dans un lieu où Notre-Dame est là. Et je prie beaucoup pour ceux qui pensaient vivre la semaine sainte à Notre-Dame de Paris". 

Danielle, lourdaise, est venue en voisine au sanctuaire

Une trentaine de croyants ont assisté à la première messe du matin, "nous sommes sous le choc de l'incendie" a tout de suite déclaré le prêtre, qui a dédié cette messe "à l'archevêque de Paris, à Église de France, à ces cathédrales héritées du moyen-âge, symboles de la chrétienté dont nous avons besoin". "En ce moment, j'ai envie d'exprimer ma communion, ma solidarité par la prière par rapport au diocèse de Paris, aux parisiens et à tous les Français" ajoute Pascal Boulic, l'un des prêtres du sanctuaire. 

Les fidèles dans la crypte avant la première messe ce mardi matin - Radio France
Les fidèles dans la crypte avant la première messe ce mardi matin © Radio France - Axelle Labbé

Ola, une fidèle venue du Nigéria, a rempli des bidons d'eau de Lourdes avant de partir à Paris : "c'est mon premier séjour en France, raconte-t-elle, je suis venue à Lourdes et je dois partir à Paris dans la journée. J'avais prévu de visiter Notre-Dame mais je ne pense pas que ce soit possible après tout ça (...) Nous pouvons remercier Dieu, personne n'a été blessé, il n'y a pas de mort. Et j'ai cru comprendre que les objets les plus précieux ont été sauvés. Donc nous devons être reconnaissants, malgré toutes ces choses tristes qui sont arrivées".

Ola devait se rendre à Notre-Dame de Paris ces jours ci

C'est comme un grand cierge qui a brûlé et qui va réveiller la foi en France - Sœur Cecilia

Emmitouflée dans son écharpe, la soeur Cecilia, qui est de nationalité mexicaine et qui vit dans une congrégation à Lourdes explique : "pour moi c'est un signe, c'est comme un grand cierge qui a brûlé et qui va réveiller la foi en France. C'est un signe très fort, parce que l'Église est très belle. La reconstruction, ce n'est pas seulement la structure, les choses matérielles. C'est la foi. Et la France se réveille". 

Sœur Cecilia a été très touchée

Ce mardi matin, le sanctuaire a publié un communiqué sur son site internet, invitant à "porter Paris dans la prière, au lendemain de l’incendie de la cathédrale Notre-Dame, à chaque célébration, en particulier lors de l’Angélus de ce jour à 11h45 à la Grotte, et ce soir à 21h au cours de la grande procession mariale aux flambeaux".