Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un sanglier fou à Cahors : "On n'est pas passé loin du drame", selon le patron de la police

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

D'après la police de Cahors, ce sanglier fou furieux a semé la panique dimanche après-midi dans le centre de la capitale du Lot. L'animal qui pesait 87 kg a été abattu après avoir blessé deux passants, et au terme d'une course-poursuite avec la police.

Un sanglier a semé la panique dans le centre-ville de Cahors le dimanche 20 décembre 2020 (photo d'illustration)
Un sanglier a semé la panique dans le centre-ville de Cahors le dimanche 20 décembre 2020 (photo d'illustration) © Maxppp - Thierry Creux

"Plus de peur que de mal", dit le directeur de la police à Cahors. Patrick Meynier revient sur cet événement qui a marqué le week-end dans la cité lotoise. Un sanglier complètement fou a effrayé les passants dimanche après-midi dans le centre-ville de Cahors. La bête pesait 87 kilos et avait des défenses particulièrement tranchantes selon la police. Le sanglier a blessé légèrement deux passants au niveau des jambes.

"Les gens étaient interloqués. Ce qui marque le plus, c'est la sidération, voir un sanglier sur le goudron, l'asphalte, en plein cœur de ville au milieu des gens", raconte Patrick Meynier, commissaire divisionnaire et directeur départemental de la police du Lot.

"Coup de chance, c'était un dimanche après-midi et avec le Covid, les gens sortent peu mais si ça c'était produit en plein milieu de semaine en période scolaire, ça aurait été catastrophique." Le sanglier a traversé plusieurs fois la rivière du Lot et a chargé des piétons dans l'hypercentre. 

Des policiers ont poursuivi l'animal pendant une petite heure, et un lieutenant de louveterie a été dépêché sur place. Le sanglier a finalement pu être abattu aux abords d'un garage, d'une balle dans la tête alors qu'il était en train de charger le lieutenant de louveterie. 

Patrick Meynier raconte qu'en 40 ans de carrière, il n'avait jamais vu ça ici : "Une bête furieuse qui dès qu'elle voit un humain considère que c'est un danger et le charge, on n'est vraiment pas passé loin du drame. Un gros mâle fou furieux qui rentre en plein cœur de ville, c'est assez exceptionnel. À Cahors, ça n'était jamais arrivé à ma connaissance."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess