Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le Secours Populaire victime d'un cambriolage à Naintré près de Châtellerault

-
Par , France Bleu Poitou

Le local du Secours Populaire à Naintré près de Châtellerault a été victime d'un cambriolage. Les bénévoles s'en sont rendus compte aujourd'hui. Le ou les auteurs ont agi au cours des derniers jours. Un volet a été cassé et une fenêtre brisée. Du matériel informatique a été dérobé.

Les bénévoles du Secours Populaire sont en colère.
Les bénévoles du Secours Populaire sont en colère. © Radio France - Philippe Rey-Gorez

Naintré, France

Joëlle Bonneau, secrétaire générale du Secours Populaire à Naintré, est entrée dans une colère noire : "Nous faire ça à nous, qui oeuvrons à longueur d'année pour les plus démunis... C'est honteux, inadmissible, ignoble. Je n'ai pas de mot". Ce mardi, elle a découvert que le local avait été fracturé par l'arrière du bâtiment. Volet cassé, fenêtre brisée. Le ou les auteurs sont ensuite entrés à l'intérieur. Ils ont dérobé un ordinateur, un appareil photo et des boissons.

Le Secours Populaire, cible récurrente

Un larcin facile pour un butin bien maigre et qui met l'association dans la panade. Le Secours Populaire devrait porter plainte auprès de la gendarmerie. Ce n'est pas la première fois que l'association est victime de vols dans la Vienne. A Poitiers, il y a déjà eu trois cambriolages ces dernières années (deux à l'entrepôt et un dans les bureaux). Les voleurs étaient notamment repartis avec 2.000 euros en numéraire.