Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le sénateur PCF Jérémy Bacchi est "surpris" par les propos du préfet de police sur les trafiquants de drogue

-
Par , France Bleu Provence

Ce week-end, le préfet de police des Bouches-du-Rhône a étonné en déclarant que dans les cités du département les dealers se "déplacent sans attestation". Une phrase qui a surpris et fait réagir sur les réseaux sociaux. Le sénateur PCF Jérémy Bacchi s'est même un peu agacé.

Le sénateur communiste des Bouches-du-Rhône Jérémy Bacchi.
Le sénateur communiste des Bouches-du-Rhône Jérémy Bacchi. © Maxppp - GEORGES ROBERT

Le préfet de police des Bouches-du-Rhône, Emmanuel Barbe, ne s'attendait sans doute pas à provoquer de si nombreuses réactions après sa petite phrase lors d'un contrôle dans le cadre du confinement ce week-end. En direct sur BFM TV Emmanuel Barbe a déclaré : "J’étais hier sur des points où on vend de la drogue et personne parmi les acheteurs, et à plus forte raison parmi les vendeurs, n’avait d’attestation.” Et a conclu : “Vous voyez donc que le système est bien compris". 

L'intervention a vite fait le tour des réseaux sociaux et fait réagir les internautes mais aussi des élus et politiques comme le sénateur PCF des Bouches-du-Rhône Jérémy Bacchi. Sur France Bleu Provence ce lundi matin, il s'est dit "surpris". 

"J'espère qu'il s'agit d'une simple maladresse de langage de sa part. Sa déclaration tendrait à mettre sur un même pied d'égalité le fait de dealer de la drogue, mais aussi de ne pas avoir d'attestation. Dans la période que nous vivons nous avons besoin de protéger tous nos concitoyens, évidemment du Covid et de la pandémie, mais aussi de tout le reste et le fléau qu'est la drogue en fait partie." - Jérémy Bacchi

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour lutter contre les violences et les trafics de drogue dans les quartiers, Jérémy Bacchi estime qu'il faut d'abord des moyens humains, davantage de douaniers par exemple pour lutter contre l'import des armes lourdes. 

Le sénateur PCF des Bouches-du-Rhône qui s'est également dit favorable à la réouverture des librairies dans un contexte où selon lui Amazon profite de la situation : "Il faut beaucoup plus de régulation dans ce domaine. Amazon c'est 26% de croissance depuis le 1er confinement et aucune contribution supplémentaire et c'est scandaleux". Selon lui si les règles sanitaires sont bien respectées les librairies pourraient déjà rouvrir. 

"Il faut faire preuve de responsabilité. Ce ne sont pas dans les petits commerces que se situent les clusters dans notre département".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess