Faits divers – Justice

Le sexagénaire de Boulay n'est pas décédé de mort naturelle

Par Cécile Soulé, France Bleu Lorraine Nord mercredi 30 décembre 2015 à 18:18

L'enquête de gendarmerie se poursuit
L'enquête de gendarmerie se poursuit © Maxppp - Sebastien Jarny

L'enquête se poursuit à Boulay, en Moselle, après la mort d'un homme d'une soixantaine d'année dimanche 27 décembre. L'autopsie pratiquée lundi soir a démontré que la victime n'était pas décédée de mort naturelle mais d'une fracture du crâne.

L'homme retrouvé sans vie ce dimanche 27 décembre à Boulay, en Moselle, n'est pas décédé de mort naturelle. Le corps sans vie de la victime, un habitant de la commune âgé d'une soixantaine d'année, a été découvert sous un pont, près de la mairie. L'autopsie pratiquée lundi soir a conclu à un décès provoqué par une fracture du crâne. Reste maintenant à déterminer s'il s'agit d'un accident ou d'un meurtre. "Aucune piste n'est privilégiée pour l'instant", assure le parquet, en attendant les suites de l'enquête.