Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le site de la Maison de l'Europe du Mans victime d'une cyberattaque

-
Par , France Bleu Maine

Depuis vendredi 17 mai, le site de la Maison de l'Europe du Mans est inaccessible. Une attaque informatique survenue à la suite d'un nombre anormalement élevé de visiteurs russes en quelques heures.

Des milliers de visiteurs russes auraient causé la rupture du site internet de la Maison de l'Europe.
Des milliers de visiteurs russes auraient causé la rupture du site internet de la Maison de l'Europe. © Maxppp - Lisa Forster

Le Mans, France

"Oups... le site rencontre quelques difficultés techniques." Voilà ce que l'on peut lire en se rendant sur la page internet de la Maison de l'Europe Le Mans-Sarthe. "On ne sait pas ce qui a causé la rupture", précise Stéphan Allanic, chargé de communication. Une chose est sûre : dans l'après-midi du vendredi 17 mai, le site a compté plus de 5000 intrusions par des visiteurs dont l'adresse numérique se trouve en Russie. "Une surprise totale", pour Luc Foucault-Gini, chargé de mission pédagogique à la Maison de l'Europe. En effet, en temps normal, le site n'enregistre presque pas de visite russe.

Des risques de contamination par des logiciels malveillants

En conséquence, toutes les pages du site renvoyaient vers une question visant à vérifier que l'internaute n'est pas une machine. En cochant la case "Je ne suis pas un robot", les utilisateurs risquaient d'être contaminés par un virus ou un logiciel malveillant. "C'est un souci informatique que l'on ne peut pas maîtriser", déplore Stéphan Allanic. Et pour cause, l'association n'a pas d'informaticien dans ses rangs. Elle recherche donc un professionnel capable de résoudre le problème. Pour l'instant, le chargé communication a donc mis en place une page d'accueil empêchant l'accès au site pour protéger les internautes.

Pour Luc Foucault-Gini, il s'agit d'une "entorse à la démocratie", à quelques jours des élections européennes. "On est attristé que l'information ne puisse pas circuler", regrette Stéphan Allanic. Il souligne que le site enregistrait une fréquentation record ce mois-ci.