Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le sous-marin La Minerve a été retrouvé : la fin de 51 ans de recherche pour cinq familles alsaciennes

-
Par , France Bleu Alsace

La ministre des armée annonce ce lundi que le sous-marin la Minerve a été retrouvé au large de Toulon. C'est là que le 27 janvier 68, ce sous-marin militaire avait sombré pendant un exercice, avec 52 hommes à bord dont cinq Alsaciens.

Archives.
Archives. © Maxppp - Nice Matin

Toulon, France

"Nous venons de retrouver la Minerve. C'est un succès, un soulagement et une prouesse technique", annonce dans un tweet Florence Parly, la ministre des Armées ce lundi. Les recherches avaient repris en baie de Toulon au début du mois pour retrouver ce sous-marin militaire qui avait coulé le 27 janvier 1968 avec 52 membres d'équipage dont cinq Alsaciens. 

51 ans après son naufrage en baie de Toulon, le sous-marin militaire La Minerve a finalement été retrouvé. La Minerve a sombré le 27 janvier 1968, alors, les opérations de sauvetage n'étaient jamais parvenues à localiser l'épave. Depuis début juillet, Ifremer, un drone sous-marin militaire quadrillait le périmètre pour repérer la Minerve. 

Cinq Alsaciens à bord

"Je pense aux familles qui ont attendu ce moment si longtemps", ajoute Florence Parly. A bord de la Minerve se trouvaient 52 hommes dont cinq Alsaciens, le quartier-maître électricien Jean-Claude Buhler originaire de Mulhouse, le quartier-maître détecteur ASH Serge Gomez de Wittelsheim, le quartier-maître missilier Daniel Schultz d'Ingersheim, le premier-maître détecteur ASM Richard Rich de Mulhouse et le matelot technicien Jacques Priard de Strasbourg.

Choix de la station

France Bleu