Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le squat du boulevard du Grand Cerf à Poitiers évacué, l'entrée murée

mardi 15 mai 2018 à 17:21 Par William Giraud et Noémie Guillotin, France Bleu Poitou

Ce mardi après-midi, la police a reçu le feu vert des autorités pour évacuer ce squat du quartier de la gare de Poitiers. Plusieurs familles de roms vivaient sur place en toute illégalité depuis 2016.

L'entrée de l'immeuble a été murée pour éviter toute nouvelle intrusion.
L'entrée de l'immeuble a été murée pour éviter toute nouvelle intrusion. © Radio France - Marcellin Robine

Poitiers, France

Les occupants du squat du boulevard du Grand Cerf ont été contraints de quitter l'immeuble qu'ils occupaient depuis deux ans, sans eau, ni électricité. Après l'alerte des riverains, les autorités ont tranché. La préfecture de la Vienne a réclamé l'évacuation des lieux. La police est intervenue ce mardi après-midi. Un camion de déménagement a été dépêché sur place. Plusieurs animaux ont été sortis des lieux. Voici le communiqué de la préfecture.

"Suite à de nombreuses plaintes des voisins, à l'occupation illégale de l’immeuble situé au 75 Boulevard du Grand Cerf à Poitiers et compte tenu des manquements de ses propriétaires, la Préfecture de la Vienne, en concertation avec la Ville de Poitiers, l’Agence régionale de santé (ARS), la Direction départementale des Territoires (DDT), la Direction départementale de la Sécurité publique et la Direction départementale de la cohésion sociale (DDCS), a décidé de prendre un arrêté d’urgence pour procéder à la mise en sécurité de ses occupants.

La situation d’insalubrité de l’immeuble, où s’étaient _accumulés des déchets sur plusieurs dizaines de m3, présentait un risque épidémique pour ses occupants et le voisinage_. L’absence d’eau potable et de sanitaires en état de fonctionnement leur faisait également courir un risque de maladie infectieuse. Enfin, les branchements électriques sauvages présentaient un risque d’électrocution aux occupants et d’incendie dans tout l’immeuble. Toutes ces raisons ont obligé la Ville de Poitiers à demander le lancement par la préfecture d'une procédure d'insalubrité.

Un hébergement d’urgence est proposé ce jour aux occupants par les services de l’Etat compétents, le temps qu’une analyse sociale globale de chacun d’entre eux soit réalisée. A l’issue de cette opération de mise en sécurité des occupants, l’immeuble sera vidé de ses déchets, nettoyé et muré. Cette sécurisation des accès assurée par les services de l’Etat sera effectuée à la charge de la co-propriété."