Faits divers – Justice

Incendie mortel à Mulhouse : l'auteur présumé mis en examen, il risque la perpétuité

Par Blandine Costentin et Patrick Genthon, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu mardi 3 octobre 2017 à 18:36 Mis à jour le mardi 3 octobre 2017 à 22:50

L'incendie dans le quartier mulhousien de Bourtzwiller a fait cinq morts.
L'incendie dans le quartier mulhousien de Bourtzwiller a fait cinq morts. © AFP - SEBASTIEN BOZON

L'auteur présumé de l'incendie qui a fait cinq morts à Mulhouse, la nuit du 1er octobre, a été mis en examen ce mardi pour destruction volontaire par moyen dangereux ayant entraîné la mort. Des faits criminels pour lesquels il encourt la perpétuité.

L'homme de 28 ans, interpellé quelques heures après le terrible incendie dans un immeuble mulhousien, dans la nuit du dimanche 1er octobre, a été mis en examen ce mardi soir pour destruction volontaire par moyen dangereux ayant entraîné la mort, un infirmité permanente et une interruption temporaire de travail supérieure à huit jours. Le parquet a demandé son placement en détention. Il s'agit de qualifications criminelles pour lesquelles il risque, devant la cour d'assises, la réclusion criminelle à perpétuité.

Le suspect reconnaît les faits

Au cours de sa garde à vue, l'individu a reconnu les faits. Cet homme, qui habite dans le bâtiment incendié, avait été interpellé à 2h40 du matin, en état d'ivresse. Lundi, aux débuts des investigations, les enquêteurs indiquaient qu'il avait déjà été condamné pour "des faits de dégradation par incendie", notamment des feux de poubelles.

Le feu a pris en fin de soirée dans la cave d'un immeuble de cinq étages, situé rue de Saint-Nazaire, dans le quartier populaire de Bourtzwiller. Cinq personnes sont mortes, dont quatre enfants, âgés de 6, 7, 9 et 11 ans. Huit autres ont été blessées.