Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Le syndicat de police Alliance appelle à ne plus faire d'interpellation ni dresser de PV

-
Par , France Bleu Vaucluse, France Bleu

La colère ne retombe pas chez les policiers. Pour maintenir la pression, le syndicat Alliance police nationale appelle les policiers à ne plus faire d’interpellation et à ne plus dresser de PV. En Vaucluse, cet appel est relayé.

Pour maintenir la pression, le syndicat Alliance police nationale appelle les policiers à ne plus faire d'arrestation et à ne plus verbaliser
Pour maintenir la pression, le syndicat Alliance police nationale appelle les policiers à ne plus faire d'arrestation et à ne plus verbaliser © Radio France - Margaux Caroff

En prônant “zéro interpellation et zéro PV”, le syndicat Alliance police nationale veut frapper fort. Le départ de cette crise dans la police remonte à début juin et aux déclarations du ministre de l’Intérieur. Christophe Castaner avait annoncé notamment la fin de la clé d’étranglement.

Une annonce arrivée dans un contexte de manifestations contre les violences policières et d’accusation de racisme, suite à la mort de George Floyd aux Etats-Unis.

"Nous avons été lâchés par notre ministre Christophe Castaner." - David Fiorentini, secrétaire départemental en Vaucluse

La coupe est pleine pour David Fiorentini, le secrétaire départemental d’Alliance police nationale en Vaucluse. "Nous avons été lâchés par notre ministre Christophe Castaner, le gouvernement est en train de faire pareil. Notre syndicat Alliance police nationale demande donc à tous les policiers de procéder à zéro arrestation, zéro pv au niveau du code de la route, et zéro initiative". David Fiorentini précise que "les équipages police secours continueront à aller sur les missions urgentes, car c'est notre métier. "

Comment cette consigne de "zéro interpellation zéro PV" se traduit-elle sur le terrain ? David Fiorentini explique que le syndicat demande aux policiers "de ne plus contrôler d'initiatives. Si on voit une transaction de stupéfiants, on ne prend pas de risque, car notre gouvernement nous demande de ne pas prendre de risque et de procéder à une police de "bisounours." On ne fait pas d'interpellation en flagrant délit. Cela représente plusieurs interpellations par jour et plusieurs gardes à vue qui en découlent." 

Alliance a demandé à être reçu par le président de la République

Le secrétaire départemental du syndicat Alliance en Vaucluse estime que les policiers sont pris "pour de la chair à canon. On l'a vu dernièrement, on tolère des manifestations interdites mais par contre on nous demande de maintenir l'ordre public sur ces manifestations avec cette épée de Damoclès : il ne faut pas qu'il y ait de problématique particulière, parce que sinon derrière, c'est la police qui est fautive". 

La balle est désormais dans le camp du président de la République. Le syndicat Alliance police nationale a demandé à être reçu par Emmanuel Macron. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu