Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Châteauroux : le syndicat de police Alliance dénonce la multiplication des violences

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Berry

Dans un communiqué au vitriol, le syndicat de police Alliance dans l'Indre dénonce les récentes violences à Châteauroux. Les forces de l'ordre ont été prises pour cible.

-
- © Radio France - Emmanuel Bouin

"L'ensauvagement de la société n'épargne pas Châteauroux", dénonce Alliance dans un communiqué de presse envoyé ce mercredi. Le syndicat de police déplore les "violences de plus en plus fréquentes faites aux représentants de l'Etat", faisant référence aux derniers événements dans l'agglomération de Châteauroux. Deux pompiers ont été blessés en intervention dans le quartier Saint-Jean mercredi 2 septembre ; des heurts ont éclaté entre des groupes de jeunes alcoolisés à la sortie des bars dimanche 6 septembre. Alliance évoque également deux policiers de la BAC blessés après une rixe dans le parc des Capucins. 

Moitié moins de policiers à Châteauroux qu'il y a 20 ans

Pour le syndicat de police, ces faits s'expliquent aussi par la baisse des effectifs de la police nationale de l'Indre. Ils ont chuté de moitié en 20 ans. "Il serait bon que les autorités prennent la pleine mesure de cette situation qui va s'aggraver avant un drame", conclut Alliance dans son communiqué.

Invité de France Bleu Berry lundi, le maire de Châteauroux avait fait part de sa préoccupation. "On voit une volonté de s'enivrer, d'en découdre avec les forces de l'ordre. La fermeture des discothèques y est sans doute pour quelque chose. Les jeunes se regroupent dans la rue, dans les parcs et consomment de l'alcool. Ça dégénère rapidement. C'est une situation qui me préoccupe", expliquait Gil Avérous.

La sénatrice Frédérique Gerbaud écrit de nouveau au premier ministre et au ministre de l'intérieur

Mobilisée depuis plusieurs mois sur la question des effectifs au commissariat de Châteauroux, la sénatrice LR de l'Indre Frédérique Gerbaud vient d'adresser un courrier au premier ministre Jean Castex et à son ministre de l'intérieur Gerald Darmanin. La parlementaire demande des renforts d'urgence pour le commissariat castelroussin estimant "qu'aucun des engagements récents du ministère de l'intérieur sur ce dossier n'ont été tenus". Frédérique Gerbaud estime que les effectifs de policiers en tenue à Châteauroux affichent un déficit de près de 20 fonctionnaires. Pour la sénatrice de l'indre, c'est aussi un enjeu d'égalité républicaine entre citoyens.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess