Faits divers – Justice

Le témoignage d'un jeune nîmois condamné pour apologie du terrorisme

Par Fabien Fourel, France Bleu Gard Lozère mardi 14 novembre 2017 à 19:47

Palais de Justice (Illustration)
Palais de Justice (Illustration) © Radio France

Un jeune nîmois de 24 ans condamné à deux ans de prison avec sursis ce mardi par le tribunal correctionnel de Nîmes pour avoir soutenu les terroristes de Charlie Hebdo en 2015. Il témoigne sur France Bleu Gard Lozère. Il affirme regretter et vouloir tourner la page.

"Je viens de voir la vidéo de l'attentat de Charlie Hebdo, ces "sales fils de chiens" n'ont eu que ce qu'ils méritaient, justice est faite, je suis de bonne humeur pour la journée". C'est par ces mots que le jeune homme de 24 ans s'exprime ce 7 janvier 2015 quelques minutes après l'attentat à Charlie Hebdo. Ce message posté sur Facebook était au centre de l'audience au tribunal correctionnel de Nîmes ce mardi après-midi.

Tout de noir vêtu, barbe d'une semaine, le jeune de 24 ans joue nerveusement avec ses doigts et se justifie.

"A l'époque je pesais près de 200 kilos, je n'avais pas d'amis , ma mère était malade sur le point de mourir, mon père décédé, internet c'était ma vie, mon défouloir. "

Le procureur lui répond sèchement : "avec les récents attentats, ça aurait été direct la comparution immédiate et deux ans de prison ferme. Comment peut-on parler de ces drames comme ça ? Soutenir ces terroristes qui ont fait tant de mal ? " Le jeune homme baisse la tête.

Je n'ai pas d'excuses, j'étais au fond du trou, aujourd'hui je ne suis plus le même homme, j'ai perdu 60 kilos, j'ai retrouvé un emploi et j'ai une vie de jeune normal"

Le tribunal a suivi les réquisitions du procureur et a condamné le jeune homme à deux ans de prison avec sursis.

J'ai enfin une vie normale, j'ai changé

Le jeune homme de 24 ans parle au micro de France Bleu Gard Lozère, il explique qu'il a changé et a enfin une vie normale.

J'ai subi une opération pour mincir, j'ai perdu 60 kilos, aujourd'hui j'ai des copains, des copines, j'ai un travail"

"Je regrette tellement": Ecoutez le jeune homme

Le nîmois regrette surtout ses erreurs du passé

J'ai honte de ce que j'ai fait, j'aimerais vraiment tourner la page parce que ce sont vraiment des choses très graves, j'ai l'impression que c'est une autre personne qui écrivait à ma place."