Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

VIDÉOS - Le terrain de football de Bessan vandalisé avec du désherbant !

-
Par , France Bleu Hérault

Une plainte a été déposée par la mairie de Bessan (Hérault) : la pelouse du stade municipal a été mystérieusement brûlée à 70% par un produit agressif. Il pourrait s'agir d'un herbicide. Une analyse est en cours.

Une bonne partie de la pelouse est passée du vert au jaune (terrain de football de Bessan)
Une bonne partie de la pelouse est passée du vert au jaune (terrain de football de Bessan) © Radio France - Stéfane Pocher

Bessan, France

Le terrain de football de Bessan affiche une drôle de couleur depuis le début du mois de décembre. La pelouse, assez bien entretenue habituellement, est passée subitement du vert à un jaune soleil. La pelouse a tout simplement grillé, comme si elle n'avait pas été arrosée depuis des mois en pleine période caniculaire. Ce changement de couleur est très inhabituel à cette époque de l'année. 

Un désherbant semble avoir été déversé en grande quantité avec un pulvérisateur sur la moitié du terrain de football municipal. Cette mauvaise plaisanterie a été découverte il y a quinze jours. Depuis, le terrain est inaccessible. La mairie et le club de football sont persuadés que ce vandalisme n'a pas été réalisé par une seule et même personne. 

Le produit déversé sur d’immenses bandes de terrain

Le ou les auteurs ont dû faire preuve d'une certaine détermination. Car pour accéder à la pelouse du stade de football, il faut d'abord escalader les grilles à plus de 2m50 de hauteur pour pénétrer dans le stade. Ensuite, il faut encore passer par-dessus une grille de sécurité supplémentaire dépassant les deux mètres de hauteur. L'espace est inaccessible en dehors des heures d'ouverture. "C'est l'acte d'un imbécile", selon le maire, Stéphane Pepin-Bonnet

"C'est du vandalisme gratuit. Difficile d'expliquer les raisons de cet acte . Nous n'avons jamais vu cela à Bessan. Nous avons très peu de dégradations ici. Le ou les auteurs étaient bien organisés."

"Les vandales étaient bien organisés pour agir ainsi" dixit le maire Stéphane Pépin-Bonet

Des analyses biologiques sont en cours pour déterminer l'origine du produit. Un échantillon de terre a été envoyé à un laboratoire lyonnais. "Pourvu que la terre ne soit pas contaminée. Si c'est le cas, il va falloir décaisser tout le terrain de football. Ce chantier pourrait avoir un investissement important" déplore Pascal Sanchez, le vice-président du club de football de Bessan.

"Je ne vois pas qui pourrait bien agir ainsi" dixit Pascal Sanchez

Deux plaintes ont été déposées. Une par la ville, l'autre par le président du club de football de Bessan. Le préjudice financier pourrait s'avérer important en fonction du chantier. Le changement de pelouse pourrait coûter plusieurs milliers d’euros à la collectivité.

Un coût financier, mais aussi un préjudice moral

Plus de 50 % du terrain est endommagé. Cet espace est utilisé par les 200 licenciés du club de football de Bessan et par les établissements scolaires. Tout sera mis en œuvre au plus vite par le service des espaces verts de la ville pour avoir une pelouse convenable, assure le maire. 

"Nous ne pourrons intervenir qu’après avoir eu connaissance du produit utilisé."

Quant à l'enquête, elle s'avère bien difficile. Il n'y a aucune caméra de vidéoprotection dans le secteur. La mairie espère que les langues finiront bien par de se délier avec le temps pour retrouver la ou les personnes à l'origine de ce vandalisme gratuit.

Pour accéder sur la pelouse du stade de football de Bessan, il faut escalader les barrières à plus de 2 mètres de hauteur - Radio France
Pour accéder sur la pelouse du stade de football de Bessan, il faut escalader les barrières à plus de 2 mètres de hauteur © Radio France - Stéfane Pocher
Pascal Sanchez, le vice-président du club de football de Bessan est dépité par ce vandalisme gratuit - Radio France
Pascal Sanchez, le vice-président du club de football de Bessan est dépité par ce vandalisme gratuit © Radio France - Stéfane Pocher
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu