Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le tireur des urgences du CHU Trousseau arrêté par les gendarmes à Larçay

dimanche 2 décembre 2018 à 18:28 Par Denis Guey, France Bleu Touraine et France Bleu

L'homme ne supportait pas d'avoir quitté sa femme et ses enfants. Ce dimanche à 5h30 à Tours, c'est ce différend familial qui l'a amené au CHU Trousseau, là où travaille son ex-compagne. Armé d'un pistolet, il a tiré sur des agents de sécurité devant les urgences.

Les gendarmes de Montlouis ont arrêté le tireur après une course poursuite en voiture (illustration)
Les gendarmes de Montlouis ont arrêté le tireur après une course poursuite en voiture (illustration) © Maxppp - Olanrivain

Indre-et-Loire, France

L'homme qui a tiré un coup de feu devant les urgences du CHU de Tours a été arrêté ce dimanche après-midi par les gendarmes. Son arrestation a eu lieu sans difficulté. Ce sont les gendarmes de Montlouis-sur-Loire qui ont repéré sa voiture et qui ont alors engagé la poursuite. Il était un peu plus de 15h sur un chemin départemental en forêt de Larçay. Dans sa voiture, les gendarmes ont trouvé un fusil à pompe mais pas de trace du pistolet qui aurait servi à tirer sur le personnel du CHU. L'homme avait quitté le domicile familial parce qu'il était persuadé que sa compagne le trompait. Depuis, la famille, c'est-à-dire la compagne, ses trois enfants, et ses parents vivaient dans la peur car l'homme s'était fait menaçant à plusieurs reprises. 

Une cinquantaine de gendarmes mobilisés

Dans la nuit de samedi à dimanche, il s'est donc rendu au CHU Trousseau pour voir son ex-femme qui y travaille. Econduit par les agents de sécurité, il revient une heure plus tard avec un pistolet et tire sans les toucher en direction des agents. Il se précipite ensuite à l'accueil des urgences, réussit à entrer et pénètre dans les couloirs du service arme à la main. Les soignants tentent de mettre les patients à l'abri mais l'homme finit par prendre la fuite à la vue de nouveaux agents de sécurité. Une cinquantaine de gendarmes, d'Amboise, de Chinon, de Montlouis, et même le GIGN, vont se mettre à ses trousses toute la journée. Ce n'est qu'à 15h45 que sa voiture est donc repérée et l'individu interpellé sans casse. Il a été remis aux policiers du commissariat de Tours chargés de l'enquête.