Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Le braquage de Dolomieu

Le tireur présumé du braquage de Dolomieu a avoué

samedi 2 août 2014 à 22:08 Par Sophie Constanzer, France Bleu Isère

Les responsables présumés du braquage mortel à Dolomieu ont été arrêtés tôt ce samedi à Morestel, à une dizaine de kilomètres seulement où a eu lieu le braquage. Trois hommes arrêtés, dont un jeune de 19 ans, qui a avoué avoir tiré sur Hugo, le témoin du braquage.

Le tabac-presse braqué pour la deuxième fois en quelques mois à Dolomieu.
Le tabac-presse braqué pour la deuxième fois en quelques mois à Dolomieu. © Google Street View.

Un homme de 19 ans avoir tiré sur Hugo 

Les responsables présumés du braquage mortel de Dolomieu dans le Nord-Isère ont été arrêtés ce samedi matin par près de 80 gendarmes à Morestel. Parmi eux, le tireur présumé âgé de 19 ans, qui a avoué être l'auteur du coup de fusil mardi dernier qui a tué Hugo, 34 ans, témoin du braquage.

Deux complices présumés 

Son complice présumé âgé de 22 ans nie toute participation au braquage et un troisième homme âgé lui de 31 ans est soupconné d'avoir fourni le fusil de chasse. Ce dernier ne reconnaît qu'avoir fourni les cartouches. Les deux braqueurs présumés ont été arretés samedi à Morestel, là ou ils avaient dérobé la 206 noire quelques minutes avant le braquage du tabac presse de Dolomieu. Comme le soupconnaient les enquêteurs dès le début, les deux braqueurs et surtout le tireur ne seraient pas des hommes expérimentés. 

Le procureur de Grenoble a confirmé la thèse des enquêteurs depuis le début.

►►► REPORTAGE  |  LA VOITURE DES BRAQUEURS DE DOLOMIEU RETROUVÉE

►►► REPORTAGE  |  PRÈS DE 1800 PERSONNES POUR RENDRE HOMMAGE À HUGO

►►► REPORTAGE  |  LE CHOC À DOLOMIEU CHOQUÉS APRÈS LE BRAQUAGE MORTEL

►►► À LIRE AUSSI  |  ISÈRE : LE TÉMOIN D'UN BRAQUAGE ABATTU AU FUSIL DE CHASSE