Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
L'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing est mort à l'âge de 94 ans "des suites du Covid"

Le tireur présumé s'est rendu après la mort d'un jeune dans le quartier de La Bastide à Limoges

-
Par , France Bleu Limousin, France Bleu
Limoges, France

Après la mort d'un jeune de 17 ans mercredi dans le quartier de la Bastide à Limoges, un individu du même âge s'est rendu à la police dans la nuit suivant le drame. Il est décrit par des témoins comme l'auteur du coup de feu mortel.

Un jeune désigné comme le tireur par des témoins s'est rendu à la police  dans la nuit de mercredi à jeudi
Un jeune désigné comme le tireur par des témoins s'est rendu à la police dans la nuit de mercredi à jeudi © Radio France - Jérôme Ostermann

Après la mort d'un jeune de 17 ans mercredi dans le quartier de la Bastide à Limoges, un individu du même âge s'est rendu à la police dans la nuit suivant le drame. Il est décrit par des témoins comme l'auteur du coup de feu mortel. Mais il faut rester très prudent. Il y a encore beaucoup de confusion selon le procureur de la République, car il y avait énormément de monde sur place au moment des faits. Déjà dans la rue où la dispute a éclaté et où un jeune de 21 ans a été arrêté à l'arrivée de la police après avoir été désigné par des individus présents sur place. Mais il y avait aussi beaucoup de monde à l'intérieur de l'immeuble où la victime est décédée. La police recherche d'ailleurs beaucoup de personnes, qu'elles soient impliquées ou simples témoins.

Pas encore d'arme ni de mobile

Ce que l'on sait, c'est qu'après la dispute, vers 12h45, la victime, un jeune déscolarisé de 17 ans, est remonté à son appartement au 5e étage de l’immeuble situé au 05 de la rue Léon Jouhaud. C’est là qu'il a été touché au buste et au bras droit par des plombs d’un tir de fusil de chasse de calibre 12, sur le pas de sa porte. Il a ensuite été ramené à l'intérieur du domicile par ses proches, où il est décédé malgré l'intervention des pompiers. Mais s’agit-il d'un homicide ou le coup est-il parti involontairement ? Les enquêteurs restent prudents. Quel est le mobile ? Impossible à dire pour l’instant. Qui a ramené l'arme et à quel moment ? Sachant qu'elle n'était pas là au moment de la dispute dehors, et qu'elle n'a pas encore été retrouvée.

Le tireur présumé s'est rendu à la police

En tout cas, élément très important, un jeune d'a priori 17 ans s'est rendu au commissariat dans la nuit suivant le drame. Il savait qu’il était recherché car décrit par des témoins comme l'auteur du coup de feu. Il s’agit donc du tireur présumé mais là aussi, la police doit faire son travail et tout recouper. Ce qui est certain, c'est que les deux jeunes en garde à vue sont aussi du quartier de la Bastide. Il n'y aurait donc pas de rivalité de quartier dans cette affaire. A noter que la victime et les deux individus placés en garde à vue sont connus de la police mais pour des faits mineurs, comme consommation de stupéfiants et autre conduite en état d'ivresse. Une information judiciaire doit être ouverte ce vendredi, reste à savoir sous quel qualificatif. Aucune tension n'est palpable à la Bastide depuis le drame, mais le quartier reste sous étroite surveillance, avec de nombreuses patrouilles de police.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess