Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Reprise progressive du trafic ferroviaire entre Nancy et Metz après un accident

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Sud Lorraine, France Bleu Lorraine Nord

C'est une alerte sur les réseaux sociaux de la SNCF Grand Est, à 17h45 ce jeudi 8 août, plus de circulation de trains régionaux "momentanément" entre Nancy et Metz "suite à un accident de personne". Le trafic a repris progressivement vers 19 heures.

A 17H45, la SNCF signale un arrêt du trafic des TER entre Metz et Nancy après un accident de personne
A 17H45, la SNCF signale un arrêt du trafic des TER entre Metz et Nancy après un accident de personne © Radio France - Laurent Watrin

Lorraine, France

Le trafic ferroviaire a été très perturbé en ce jeudi soir entre Nancy et Metz, suite à un accident de personne entre Nancy et Metz survenu vers 17h30 près de la gare de Dieulouard en Meurthe-et-Moselle.

Vers 17h45, ce jeudi 8 août, la SNCF alerte sur "un arrêt momentané du trafic des trains régionaux TER entre Metz et Nancy , suite à un accident de personne".  Un accident intervenu au niveau de Dieulouard, à environ 800 mètres du quai de la gare. Une personne a été percutée par un TER entre Nancy et Metz. Elle est décédée. Le trafic a été totalement interrompu.

150 personnes se trouvaient à bord du train, qui reliait Metz à Nancy. Une solution a été trouvée pour leur permettre d'arriver à destination à Nancy, avec un nouveau conducteur, le premier ayant été très choqué selon la SNCF. Leur train a pu redémarrer peu après 19 heures. 

Le trafic a repris progressivement avec des retards importants malgré tout, de 5-10 minutes et jusqu'à 2 heures pour celui qui a été accidenté. Il a été totalement rétabli vers 20 heures.

Au total, une dizaine de trains ont été supprimés.