Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le tribunal administratif de Rouen se prononce contre la réouverture des salles de sport

Sept propriétaires de salles de sport de Rouen avaient déposé un recours devant le tribunal administratif pour demander l'annulation de l'arrêté préfectoral imposant leur fermeture pour quinze jours. Leur recours a été rejeté, jeudi 1er octobre.

Les salles de sport doivent rester fermées à Rouen [photo d'illustration].
Les salles de sport doivent rester fermées à Rouen [photo d'illustration]. © Radio France - Ruddy Guilmin

Les Rouennais vont encore devoir attendre avant de retourner sur les tapis de course. Le tribunal administratif de Rouen a rejeté le recours déposé par sept propriétaires de salles de sport contre l'arrêté de la préfecture de Seine-Maritime portant sur les mesures sanitaires, jeudi 1er octobre. 

L'article 1 de cet arrêté interdit les activités physiques et sportives dans les établissements de type X, c'est-à-dire les gymnases, les patinoires, les piscines couvertes et les salles de sport afin de freiner la circulation du Covid-19. Les salles de sport vont donc rester fermées, au moins jusqu'au 10 octobre.

Pour afficher ce contenu Scribd, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix

Une quinzaine de procès identiques ont été lancés dans toute la France. Les patrons de salles de sport ont aussi perdu à Bordeaux et Lille. Une décision est encore attendue à Marseille d'ici vendredi matin.

L'arrêté concernant la musique amplifiée est suspendu

D'autres recours étaient examinés ce jeudi par le tribunal administratif de Rouen et ont tous été rejetés, à l'exception de celui portant sur la musique dans les bars. L'article 2 de l'arrêté de la préfecture indiquait que "la musique amplifiée est interdite sur la voie publique et dans les bars" et il a en effet a été suspendu sur décision du tribunal

Choix de la station

À venir dansDanssecondess