Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le tribunal d'Auxerre fait sa grande rentrée, en pleine mobilisation contre la réforme de la justice

-
Par , France Bleu Auxerre

Le tribunal de grande instance d'Auxerre tenait son audience solennelle ce vendredi, boycottée par des magistrats et d'avocats contre la réforme de la justice. L'occasion pour la procureur et la présidente de dresser un bilan stable de 2018, annonçant 2019 avec toujours trop peu d'effectif.

Le palais de justice d'Auxerre
Le palais de justice d'Auxerre © Radio France - Sophie Allemand

C'est une audience solennelle pas comme les autres qui a ouvert 2019 ce vendredi. Une vingtaine de magistrats et d'avocats se sont réunis pour la boycotter et ont distribué des tracts contre la réforme de la justice, devant la salle. A l'intérieur, la procureure de la République et la Présidente du tribunal ont fait le point : en 2018 l'activité du parquet est demeurée stable avec près de 13 600 procédures. Le manque de moyen , lui, persiste.

Avocats et magistrats réunis contre la réforme de la justice

Les manifestants craignent une automatisation et privatisation de la justice suite à cette réforme, ils y sont fermement opposés. Parmi eux, Elsa Meslot, la nouvelle vice-présidente du tribunal d'instance d'Auxerre installée en septembre. 

La grève n'est pas prolongée au tribunal de grande instance d'Auxerre, après ce moment symbolique chacun a repris ses fonctions. Ils attendent les mots d'ordre des syndicaux pour la suite du mouvement.

Elsa Meslot, vice-présidente au tribunal d'instance d'Auxerre pour le syndicat de la magistrature

"Des parquets qui font face à un manque criant de magistrats et d'assistance"

C'est surtout le manque de personnel qui pose problème. Actuellement un congé maternité n'a pas été remplacé au sein du parquet, des conditions de travail compliquées pour Sophie Macquart-Moulin, procureure de la République. 

Sophie Macquart-Moulin, procureure de la République

 Sophie Macquart-Moulin, procureure de la République, prend la parole durant la réunion solennelle de rentrée au tribunal de grande instance d'Auxerre - Radio France
Sophie Macquart-Moulin, procureure de la République, prend la parole durant la réunion solennelle de rentrée au tribunal de grande instance d'Auxerre © Radio France - Sophie Allemand
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu