Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le vaccin Astra Zeneca victime de sa mauvaise réputation à Beauvais

-
Par , France Bleu Picardie

1 400 doses distribuées mais pas assez de candidats au vaccin au gymnase Ambroise à Beauvais.

Le centre de vaccination du gymnase André Ambroise ne fait pas le plein à Beauvais
Le centre de vaccination du gymnase André Ambroise ne fait pas le plein à Beauvais © Radio France - Alexandre Lepère

1 400 doses d'Astra Zeneca pour seulement 200 personnes vaccinées environ ce samedi 10 avril : le centre de vaccination du gymnase André Ambroise ne fait pas le plein à Beauvais ! Exceptionnellement ouvert sans rendez-vous jusqu'à dimanche pour des patients de plus de 55 ans (même sans comorbidité) le gymnase de la rue du Pré-Martinet ne reçoit que très peu de monde par rapport au quota de doses mises à disposition.  

L'importance de faire de la pédagogie

Une nouvelle illustration que la campagne de séduction ne prend pas avec Astra Zeneca, victime de sa mauvaise réputation après de rares cas de thrombose consécutifs à une vaccination contre le Covid-19. Il faut donc faire de la pédagogie selon Charlotte Colignon. La vice-présidente à la communauté d'agglomération du Beauvais en charge de la santé souligne que la balance bénéfice-risque est largement positive. "Un vaccin, c'est un médicament. Il y a toujours un effet secondaire sur l'ensemble des médicaments qu'on peut prendre. On peut comparer, par exemple, à la pilule. Il y a aussi des effets secondaires sur la thrombose et pour autant, on ne remet pas en cause pas la circulation de la pilule sur le marché."   

Vice-présidente à la communauté d'agglomération du Beauvais, Charlotte Colignon se bat pour légitimer le vaccin Astra Zeneca

Pour le responsable du centre de vaccination Clément Belquin, les mauvais chiffres de fréquentation de ce week-end sont liés à la mauvaise publicité faite autour de vaccin.  "Maintenant que l'opinion publique s'est retournée contre ce vaccin, difficile de faire l'inverse. Ça ralentit la vaccination, c'est certain !"   

Sur place, les personnes vaccinées sont pourtant satisfaites : toutes parlent "d'un soulagement" et "d'une avancée dans la lutte contre l'épidémie." Les piqûres sont faites par les pompiers de l'Oise, le centre de vaccination fonctionne aussi avec des bénévoles de l'Ordre de Malte, et des élus de la collectivité de la mairie de Beauvais et de l'agglomération du Beauvaisis. 8 boxs de vaccination sont disponibles : vous ne passez sur place que 30 minutes, le temps aussi de programmer une deuxième injection, environ 3 mois après.  

Les injections sont assurées par les pompiers de l'Oise
Les injections sont assurées par les pompiers de l'Oise © Radio France - Alexandre Lepère

Des possibilités de se faire vacciner également ce dimanche 11 avril

Il y a donc de la place pour se faire vacciner si vous habitez dans l'Oise !  Le gymnase André Amboise sera aussi ouvert ce dimanche 11 avril, pour un accueil sans rendez-vous. Les doses non-utilisées du laboratoire Astra Zeneca seront distribuées dans les prochains jours chez les médecins et les pharmaciens de l'Oise. 

D'habitude, on vaccine dans ce centre du gymnase Ambroise 3 à 4 fois plus de personnes par jour ! Des injections le reste du temps avec les doses des vaccins Pfizer et Moderna. Si vous êtes intéressé, c'est sur rendez-vous et c'est complet jusqu'à ce jeudi 15 avril.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess