Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le wingsuit interdit jusqu'à nouvel ordre à Chamonix

mercredi 5 octobre 2016 à 16:13 Par Nathalie Grynszpan, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

La ville de Chamonix, en Haute-Savoie, a pris un arrêté ce mercredi : elle interdit la pratique du wingsuit jusqu'à nouvel ordre. Lundi 3 octobre, un jeune homme russe s'est tué en pratiquant ce sport extrême. Son parachute ne s'est pas ouvert et il a percuté un immeuble à l'entrée de la ville.

Envol d'un wingsuiter depuis l'Aiguille du Midi à Chamonix
Envol d'un wingsuiter depuis l'Aiguille du Midi à Chamonix - maxppp

À compter du mercredi 05 octobre, la pratique du wingsuit est interdite sur le territoire de Chamonix, en Haute-Savoie. Ce sport extrême consiste à s'envoler depuis un site d'altitude, vêtu d'une combinaison ailée. C'est au cours d'un de ces sauts qu'un jeune sportif russe s'est tué lundi dernier, le 3 octobre.

Il faut définir des modalités de régulation de cette activité (le maire de Chamonix)

Le maire UDI de Chamonix, Éric Fournier, a pris cette décision car les circonstances de l'accident sont inédites : le parachute de la victime ne s'est pas ouvert et il a foncé dans un talus, puis dans un immeuble situé près de la déchetterie de Chamonix. C'est le cinquième décès lié à cette pratique extrême à Chamonix, le huitième en France depuis le début de l'année. Le maire a donc décidé de réguler l'activité.

Eric Fournier, maire de Chamonix

Définir des plans de vol

La ville avait déjà interdit la pratique pendant un an, en 2012, à la suite d'un accident mortel. Depuis, un groupe de travail a été créé. Il réunit les pratiquants, les secours (comme le Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne, le PGHM) et les représentants de la ville de Chamonix. En 2013, la pratique du wingsuit avait de nouveau été autorisée à Chamonix. Les adeptes devaient notamment prévenir le PGHM avant chaque vol. En outre, les sauts sont interdits entre 10h00 et 15h00 du 1er juin au 30 septembre pour éviter tout accident avec les parapentistes.

→ Lire aussi : Un wingsuiter s'écrase dans le centre-ville de Chamonix

  - Visactu
© Visactu -