Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Lège Cap Ferret : le chef de la police municipale récupère son permis

vendredi 29 juin 2018 à 17:47 Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde

Le patron des policiers de Lège Cap Ferret avait été condamné à quatre mois de retrait de permis pour conduite en état d'ivresse. Ce vendredi le tribunal correctionnel de Bordeaux a réduit cette peine à trois mois.

police municipale (illustration)
police municipale (illustration) © Maxppp - maxppp

Lège-Cap-Ferret, France

Le chef de la police municipale de Lège Cap Ferret va pouvoir reprendre la route dès dimanche. Il était cantonné depuis le mois d'avril dernier à des tâches de bureau suite à un contrôle routier dans les Landes. Lors d'un déplacement privé les gendarmes l'avaient verbalisé à hauteur d'Onesse-Laharie. Le policier affichait un taux d’alcoolémie près de deux fois supérieur au seuil autorisé.

Ce vendredi matin la justice a donc décidé de lui accorder une grâce d'un mois. Le policier va pouvoir retrouver une activité normale. Le maire de Lège se dit soulagé. Michel Sammarcelli condamne l'écart de son policier mais il déplore également les injures dont il fait l'objet sur les réseaux sociaux ou dans la rue.

Cette circonstance exceptionnelle ne peut faire oublier le travail exemplaire que réalise la police municipale de la ville tous les jours de l’année. — Michel Sammarcelli, maire de Lège Cap Ferret

Le maire note également que sa ville a besoin de tous les effectifs de sa police municipale alors que les estivants sont sur le point d'arriver et de multiplier par 10 la population de la Presqu’île.