Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Affaire Mila

Cyberharcèlement et menaces sur Mila : les cinq personnes interpellées convoquées au tribunal le 3 juin

Les cinq personnes interpellées mardi dans différents départements après des menaces et des faits de harcèlement sur la jeune nord-iséroise Mila sont convoquées le 3 juin prochain devant le tribunal correctionnel de Paris.

Tribunal correctionnel de Paris
Tribunal correctionnel de Paris © Radio France - Margaux Stive

Depuis sa vidéo de janvier 2020 sur Instagram où elle s'en prend de manière virulente à l'Islam, Mila, la jeune nord-iséroise, est la cible de menaces et d'insultes sur internet. Mi-novembre, la jeune femme poste une nouvelle vidéo, cette fois sur le réseau social Tiktok, où elle critique ses détracteurs et l'Islam, suscitant de nouvelles menaces à son encontre.

C'est pour des faits de cyberharcèlement et de menaces de mort suite à cette deuxième vidéo que cinq personnes sont convoquées le 3 juin prochain devant le tribunal correctionnel de Paris. Elles y seront "jugées pour des faits de harcèlement moral au moyen d'un service de communication en ligne et, pour deux d'entre elles, également pour des faits de menaces de mort", précise ce jeudi soir le parquet de Paris.

Toutes sous contrôle judiciaire d'ici le procès

Ces cinq personnes, âgées de 18 à 29 ans, avaient été interpellées mardi dans cinq départements différents : en Loire-Atlantique, dans le Calvados, dans les Hauts-de-Seine, dans la Marne et en Moselle. À Metz, c'est une étudiante de 18 ans qui a été arrêtée sur le campus. Dans l'attente de ce procès, ces cinq personnes ont été placées sous contrôle judiciaire.

Rappelons que la justice française a déjà mené un procès pour des faits de menaces de mort sur la personne de Mila. Le mois dernier, en appel, un habitant du Gers a été condamné à trois ans de prison dont la moitié ferme pour plusieurs vidéos insultantes et menaçantes à l'égard de Mila et de sa maman.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess