Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les Abrets-en-Dauphiné : le maire prend un arrêté pour que les commerces du centre-ville restent ouverts

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Isère
Les Abrets-en-Dauphiné

Le maire des Abrets-en-Dauphiné (Isère), Benjamin Gastaldello, a signé un arrêté ce vendredi 30 octobre pour que les commerces qualifiés de "non essentiels" restent ouverts.

La commune des Abrets-en-Dauphiné.
La commune des Abrets-en-Dauphiné. - Mairie des Abrets-en-Dauphiné

Face aux nouvelles restrictions et fermetures liées au reconfinement, certains maires de France tentent un coup de poker et prennent un arrêté pour que les commerces qualifiés de "non essentiels" restent ouverts. 

Benjamin Gastaldello, le maire des Abrets-en-Dauphiné, près de la Tour-du-Pin (Isère), a annoncé vendredi 30 octobre sur sa page Facebook que tous les commerces dits "non-essentiels" de sa commune rouvriraient ce samedi. Il souhaite "apporter [son] soutien aux commerces de proximité" et inciter l'Etat à arbitrer sur l'ouverture de tous les rayons des supermarchés car "il y a une rupture d'égalité de traitement entre les supermarchés, hypermarchés et les petits commerces non-alimentaires", dénonce l'édile. 

Un arrêté contesté par la préfecture

Cet arrêté du maire est avant tout symbolique car le préfet de l'Isère, Lionel Beffre, a déféré cet arrêté au tribunal administratif ce dimanche midi"aux fins d'en obtenir la suspension immédiate".Le préfet prévient qu'il "agira de même à l'encontre de tout arrêté analogue et souligne la nécessité de ne pas inciter les commerçants à ouvrir leurs commerces dans une situation d'illégalité, qui pourrait mettre en cause leur responsabilité et la sécurité des clients". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess