Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Les actes racistes, antisémites et anti-musulmans ont baissé en 2017

mercredi 31 janvier 2018 à 21:41 Par Magali Fichter, France Bleu

Le ministère de l'Intérieur l'annonce ce mercredi dans un communiqué : les actes racistes, antisémites et anti-musulmans ont globalement baissé en 2017, même si les actions violentes sont en augmentation, notamment à l'égard des juifs.

La synagogue de Thionville, en Lorraine
La synagogue de Thionville, en Lorraine © Maxppp -

Il y a eu moins d'actes racistes, antisémites et anti-musulmans en 2017 : c'est le ministère de l'Intérieur qui l'annonce dans un communiqué. Ces actes haineux sont globalement en baisse de 16% (950 faits l'année dernière contre 1.128 en 2016). Cela dit, cette baisse concerne surtout les menaces. Contre les musulmans, par exemple, elles ont diminué de 58,5%.

Mais le ministère le précise : cette baisse globale "ne doit pas masquer l'augmentation" des "actions violentes", qui, quant à elles, connaissent une hausse, notamment à l'égard des juifs : 97 actions en 2017 contre 77 en 2016. L'agression d'un petit garçon porteur d'une kippa à Sarcelles, ce lundi, vient le rappeler, le parquet privilégiant le caractère antisémite.

Les églises et les mosquées moins ciblées

Les atteintes aux édifices religieux et aux sépultures sont en baisse de 7,5%, avec 878 faits constatés en 2017, contre 949 en 2016. C'est la première année de baisse depuis 2008. Mais là encore, ces atteintes sont en hausse en ce qui concerne les lieux de culte et de sépulture juifs (28 faits contre 23 en 2016). Le ministère de l'Intérieur affirme rester "pleinement mobilisé pour poursuivre [sa] lutte intransigeante contre le racisme et l'antisémitisme."