Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Festival d'Avignon

Les affiches du festival d'Avignon ruinées par l'orage

-
Par , France Bleu Vaucluse

Ce dimanche matin un orage a éclaté au-dessus du Vaucluse. À Avignon, une grande partie des affiches du festival ont été abîmées et décrochées par la pluie, la grêle et le vent.

Les affiches par terre.
Les affiches par terre. © Radio France - Daniel Morin

Avignon, France

Il n'y a plus qu'à tout recommencer. Quatre jours après le top départ de l'affichage dans les rues d'Avignon pour le festival, un gros orage a éclaté au-dessus de la ville ce dimanche matin, abîmant et décrochant les précieuses affiches au passage. Les festivaliers du OFF ont donc ressorti les agrafeuses et le scotch. "On a une partie de nos affiches par terre, confirme Amélie, en train d'en accrocher de nouvelles. Mais on a l'habitude, ça fait plusieurs années que l'on fait le festival et on sait qu'il y aura toujours un ou deux orages dans le mois. C'est le jeu !

À quelques mètres, Samya elle, est carrément mandatée par les compagnies pour refaire l'affichage. Dans ses mains, une affiche déchirée et dégoulinante : "À jeter ! soupire-t-elle. On doit repartir de presque zéro".  

Sauf que finalement cet orage, c'est presque un mal pour un bien affirme Céline, affiches sous le bras : "Si on était arrivé trop tard le jour de l'affichage et que tout était plein, la pluie nous permet de trouver de bons emplacements", sourit-elle. Comme quoi il faut savoir relativiser.