Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Les agresseurs présumés d'un porteur de l'Est Républicain près de Baume les Dames interpellés

-
Par , , France Bleu Besançon

Les agresseurs présumés d'un porteur de journaux ce mercredi près de Baume les Dames ont été interpellés ce jeudi matin. Deux hommes sont en garde à vue, soupçonnés d'avoir braqué avec un fusil et frappé un livreur de l'Est Républicain. Ils ont reconnus les faits et seront jugés début 2020.

Les gendarmes ont interpellé ce suspect ce jeudi matin ( photo d'illustration)
Les gendarmes ont interpellé ce suspect ce jeudi matin ( photo d'illustration) © Maxppp - Guillaume Bonnefont

Baume-les-Dames, France

Il a fallu une journée seulement aux gendarmes du Doubs pour identifier et interpeller deux suspects, après l'agression d'un porteur de journaux de l'Est Républicain ce mercredi sur une petite route forestière près de Baume les Dames.  

Tôt ce mercredi matin alors qu'il faisait sa tournée comme c'est le cas depuis près de 20 ans, raconte l'Est Républicain,  Yahia s'est fait agresser, a reçu un coup au visage et a été menacé avec une arme. C'était du côté de Baume les Dames. Tout cela pour un motif encore obscur. L'agresseur était accompagné d'une autre personne. La victime réussit malgré tout à se dégager et porte plainte à la gendarmerie.

Les deux suspects ont pu être identifiés en moins de 24h, et ce jeudi matin l'interpellation a mobilisé près de 25 gendarmes , un effectif conséquent avec notamment la présence de l'antenne du GIGN de Dijon, les gendarmes ne voulaient prendre aucun risque au vu des faits commis, puisque le principal suspect n'avait pas hésité à faire usage de son arme mercredi matin, tirant un coup de fusil en l'air pour menacer le livreur de journaux.

Les gendarmes ont procédé aux interpellations simultanément dans deux lieux différents. Selon certaines sources les suspects pourraient être liés à la communauté des gens du voyage. L'arrestation s'est déroulée sans heurts, les deux hommes ont été placés en garde à vue. Ils ont tous deux reconnus les faits et ont été remis en liberté ce jeudi en fin de journée dans l'attente de leur jugement début 2020, notamment pour violences avec armes et détention d'armes. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu