Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Le meurtre de la place Bonnyaud devant les Assises de la Creuse

-
Par , France Bleu Creuse

Deux jeunes Guérétois sont jugés, à partir d'aujourd'hui jusqu'à vendredi, pour l'assassinat de Kévin Gentil, 24 ans, le 14 juillet 2016 place Bonnyaud à Guéret Il était à la fois un ami... et un rival.

Le palais de justice de Guéret, place Bonnyaud
Le palais de justice de Guéret, place Bonnyaud © Radio France - Sophie Peretti

Guéret, France

Ils sont accusés d’avoir tué un jeune homme de 24 ans, place Bonnyaud à Guéret, le 14 juillet 2016. Deux jeunes Guérétois comparaissent à partir de ce lundi devant les Assises de la Creuse, pour assassinat et complicité d’assassinat. Les trois protagonistes se connaissaient bien, ils étaient potes à une certaine époque. Mais leur relation a dérapé au point que l’un d’eux a été tué sur la place centrale de Guéret, entre le commissariat et le palais de justice.

Vers 23 heures, deux coups de feu claquent rue de Rochefort. Des coups en l’air, après une altercation, devant témoins, entre la future victime et l’un des deux accusés. Ce sont des jeunes qui flirtent avec la petite délinquance, et cherchent à s’impressionner sur fond d’histoires amoureuses.

La salle d'audience - Radio France
La salle d'audience © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Il décède à son arrivée à l'hôpital

Vers une heure du matin, Kevin Gentil, 24 ans, est avec ses potes sur un banc de la place Bonnyaud. Arrive une BMW blanche. Quelqu’un l’interpelle, il ne se méfie pas, s’approche de la voiture et s’effondre immédiatement, touché par un coup de fusil dans la tête. Kevin Gentil est transporté par hélicoptère au CHU de Limoges dans un état désespéré. Les médecins constatent le décès à son arrivée. Le lendemain matin, la France se réveille avec la gueule de bois après l’attentat de Nice la veille qui a fait 86 morts.

Place Bonnyaud à Guéret, les amis de Kevin Gentil déposent des fleurs. L’enquête a démarré. Elle sera rapidement bouclée, les auteurs présumés interpellés, l'un quatre jours plus tard à Limoges, l'autre deux mois plus tard à Orléans. Ils risquent de lourdes peines, jusqu'à la réclusion criminelle à perpétuité. Le procès, devant les Assises de la Creuse à Guéret, est prévu pour durer jusqu’au vendredi 24 janvier, toutefois la grève des avocats pourrait amener le tribunal à reporter le procès. On ne le saura qu'à 14 heures ce lundi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu