Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Incendie des locaux de France Bleu Isère à Grenoble

Les auditeurs de France Bleu Isère témoignent leur solidarité après l'incendie de leur radio

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu Isère, France Bleu

Depuis ce lundi matin, les auditeurs de France Bleu Isère sont privés de leur radio, incendiée dans la nuit. En attendant de retrouver leurs programmes, les Isérois sont venus témoigner leur soutien sur France Bleu Pays de Savoie. Plusieurs responsables politiques soutiennent aussi la radio.

Les locaux de France Bleu Isère ont été en partie détruits.
Les locaux de France Bleu Isère ont été en partie détruits. © Radio France - Virginie Salanson

Grenoble, France

Depuis 6 heures ce lundi matin, Les auditeurs de France Bleu Isère sont privés de leurs programmes habituels après l'incendie criminel de leurs locaux, et leur antenne est "basculée" sur la radio voisine France Bleu Pays de Savoie. 

"Je suis choquée"- Le témoignage des auditeurs de France Bleu Isère

"On est de tout cœur avec vous" - Corinne, de la Buissière

Immédiatement, les fidèles de France Bleu Isère se sont manifestés à l'antenne : "On est de tout cœur avec eux et on leur souhaite bon courage", témoigne Corinne de La Buissière. "Ça me touche beaucoup", raconte René de Saint-Hilaire-du-Touvet, qui était "sous le choc ce matin d'entendre ça. C'est la maison France Bleu... Bon courage à vous".

"Je suis complètement choquée" - Isabelle, de Courtenay

"Toute mon affection à France Bleu Isère" - Bernard, à Vienne

"C'est la maison France Bleu, bon courage à vous" - René, de Saint-Hilaire-du-Touvet

A Vienne, Bernard soutient sa radio : "Je ne comprenais pas ce qui se passait, j'essayais de joindre France Bleu Isère depuis 6 heures ce matin. Ça me fait vraiment de la peine. Toute mon affection à France Bleu Isère". A Courtenay, Isabelle est "complètement choquée. On a perdu une partie de nos amis, de notre famille". "On espère que les choses vont s'arranger pour eux et qu'on va pouvoir bientôt les réécouter", dit Corrine. 

France Bleu Isère espère pouvoir reprendre l'antenne dans la journée, peut-être à partir de 17 heures. 

De nombreux témoignages sur les réseaux sociaux

Les fidèles de France Bleu ont également laissé de nombreux messages de soutien sur les réseaux sociaux, comme vous pouvez le voir dans les commentaires de ce post Facebook. 

De nombreux soutiens officiels

Les responsables de la direction de France Bleu et de Radio France ont également apporté leur soutien aux équipes. Le directeur de France Bleu, Jean-Emmanuel Casalata, se rendra sur place dans les prochaines heures. Une cellule de soutien psychologique a été activée pour les collaborateurs de France Bleu Isère.

Sibyle Veil, la PDG de Radio France, apporte également son soutien aux équipes, tout comme Guy Lagache, le numéro 2 de Radio France. Sibyle Veil sera également sur place cet après-midi.

De nombreux responsables politiques ont également exprimé leur solidarité avec France Bleu, comme Franck Riester, le ministre de la Culture. Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a également exprimé sa solidarité avec les équipes. "S'attaquer à ceux qui nous informent, c'est s'attaquer à notre démocratie", estime-t-il. 

Le maire de Grenoble Eric Piolle a aussi exprimé son soutien, tout comme le député de l'Isère Olivier Véran.