Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Des automobilistes forcent un routier ivre à s'arrêter près de Dieppe

jeudi 30 août 2018 à 12:19 - Mis à jour le jeudi 30 août 2018 à 15:40 Par Delphine Garnault, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu

Un chauffeur routier qui multipliait les embardées sur l'axe Rouen Dieppe a été intercepté mardi soir grâce à des automobilistes inquiets. L'homme était ivre : il roulait avec plus de 3 grammes d'alcool par litre de sang.

Un chauffeur routier qui multipliait les embardées sur l'axe Rouen Dieppe a été intercepté (illustration).
Un chauffeur routier qui multipliait les embardées sur l'axe Rouen Dieppe a été intercepté (illustration). © Radio France - Thierry Colin

Rouen, France

Le routier portugais se rend à Dieppe, mardi, pour décharger sa cargaison. Depuis Rouen, il emprunte l'A151 et puis s'engage sur la Nationale 27 sauf qu'il ne roule pas droit. Le chauffeur multiplie les embardées sur les voies de circulation, les automobilistes qui le croisent sont choqués, alertent pour certains les gendarmes et finalement ce sont les usagers de la route qui finissent par l'arrêter en se plaçant carrément devant l'ensemble routier. Le poids lourd est bloqué à Tôtes où arrivent les gendarmes de la Brigade Motorisée.  

Plus de trois grammes d'alcool par litre de sang

Forcément le routier passe par l'exercice de l'éthylotest : 3,04 grammes d'alcool par litre de sang à la descente du poids lourd, 2,78 grammes un quart d'heure plus tard. "Vous imaginez si le camion avait été jusqu'au port de Dieppe et à la zone commerciale. On a évité une tragédie", confient les gendarmes. Le conducteur a été placé en garde à vue... puis relâché après le paiement d'une amende de près de 1.800 euros. C'est un autre salarié de l'entreprise portugaise qui est venu récupérer le camion et le routier privé de permis pendant six mois avec une interdiction de rouler sur le territoire français.