Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

L'incendie de la raffinerie Total de Gonfreville-l'Orcher est éteint

L'incendie qui s'était déclaré tôt samedi matin à la raffinerie Total de Gonfreville-l'Orcher est désormais éteint. La préfecture se veut rassurante.

La partie de l'usine Total endommagée
La partie de l'usine Total endommagée - photo commission CSSCT Total - DR

Gonfreville-l'Orcher, France

L'incendie qui s'était déclaré tôt samedi matin à la raffinerie Total de Gonfreville-l'Orcher est désormais éteint. A 18h ce samedi soir, "il reste un petit feu secondaire en hauteur dans une unité mais la direction de Total considère que l'incendie est éteint". Toujours selon la direction, la raffinerie n'est pas mise à l'arrêt mais fonctionne partiellement. Dans un communiqué Total assure : "les expéditions de produits sont assurées. Les unités pétrochimiques fonctionnent normalement.  L'entreprise met tout en oeuvre pour qu’il n’y ait pas de conséquence sur la chaîne logistique d’approvisionnement en carburants".

L'incendie s'était déclaré à 4h ce samedi matin dans la plus grande raffinerie de France. C'est une pompe servant à faire circuler du pétrole brut qui a pris feu. Cela a généré un important dégagement de fumée. La préfecture et Total se veulent rassurants sur les toxicité des fumées. 

L'incendie intervient dans un contexte bien particulier en Seine-Maritime : moins de trois mois après le violent incendie chez Lubrizol et Normandie Logistique à Rouen et au lendemain de la signature d'un arrêté préfectoral autorisant la réouverture partielle de l'usine Lubrizol de Rouen.

De la fumée au dessus de cinq communes  

Les communiqué de Total se veulent rassurants. Ce samedi midi, le communiqué indique que le panache de fumée était faible est localisé et que l'activité pétrochimique du site n'est pas affectée. Les fumées ont touché cinq communes s’étendant sur la zone industrielle du port soit Sandouville, Rogerville, d’Oudalle, Gonfreville l’Orcher, Saint Vigor d’Ymonville. Un périmètre de sécurité a été mis en place autour du site.

Le feu a été éteint au bout de 12 heures et n'a occasionné aucun blessé. Il n'a pas non plus entraîné de sur-accident. La siréne POI du site a été déclenché à 4h10 soit dix minutes après le début de l'incendie. 

Pas de risque chimique pour les populations

La préfecture de son côté indique dans un communiqué que les mesures d'évaluations du risque chimique réalisées par le Service départemental d'incendie et de secours n'ont pas révélée de toxicités.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu