Faits divers – Justice

Les avocats de la Drôme en grève illimitée contre la réforme de l'aide juridictionnelle

Par Charlotte Coutard, France Bleu Drôme-Ardèche mercredi 21 octobre 2015 à 5:00

Tribunal de Valence, image d'illustration.
Tribunal de Valence, image d'illustration. © Radio France - Charlotte Coutard

Les avocats de la Drôme sont en grève, pour une durée illimitée. Ils ont voté à la quasi unanimité le durcissement de leur mouvement contre la réforme de l'aide juridictionnelle, comme la grande majorité des barreaux de France.

Les avocats de la Drôme durcissent leur mouvement contre la réforme de l'aide juridictionnelle. Ils ont voté ce mardi la grève illimitée. Jusqu’à présent, seul le bâtonnier était en grève, il ne désignait plus d'avocats au titre de l'aide juridictionnelle, désormais les avocats vont refuser de plaider et de recevoir des clients.

49 pour, une abstention

Ils protestent toujours contre la réforme de l'aide juridictionnelle, c'est-à-dire le dispositif qui permet aux plus démunis d'être défendus par un avocat, sans devoir le payer. C'est l'aide juridictionnelle qui lui verse une indemnité. La réforme prévoit de baisser cette indemnité, dans certains cas de 63%. Par ailleurs, les avocats vont devoir participer à hauteur de 15 millions sur deux ans au financement de ce dispositif. Cet article a été voté ce jeudi soir par l'Assemblée Nationale, ce qui a déclenché la colère des avocats.

3 heures de route pour une audience renvoyée

Ce mardi midi, ils ont donc voté la grève. Ils étaient 50 réunis au tribunal de Valence : 49 ont voté pour la grève, un s'est abstenu. De nombreuses audiences ont donc été renvoyées. "On comprend mais bon, nous on a fait 3 heures de route pour venir à une audience qui est renvoyée au mois d'avril 2016", lâche Angélique, partie civile dans une affaire d'escroquerie, qui habite Louhans en Saône-et-Loire. "Il faut se faire entendre, seulement pour les victimes je trouve que les délais sont vachement longs", ajoute Jérémy.

Même certains prévenus étaient déçu comme Jimmy, poursuivi pour cambriolage : "J'aurais préféré que ça passe aujourd'hui comme ça c'était fait".

Reportage France Bleu Drôme-Ardèche.

Les avocats déterminés

Les avocats de la Drôme vont de nouveau se réunir mardi prochain à midi pour décider de la suite à donner à leur mouvement, mais ils sont très remontés. "On va bloquer la justice", explique Maître Anne-Valérie Pinet, "car on n'a pas le sentiment d'être entendus", ajoute maître Sandrine Durochat, pour qui l'aide juridictionnelle représente 70% de son chiffre d'affaire. Et pour aider les petits avocats à tenir financièrement pendant la grève, maître Dominique Fleuriot propose la mise en place d'un fond de solidarité.

C'est absolument scandaleux
— Maître Anne-Valérie Pinet

Reportage France Bleu Drôme-Ardèche.

Les représentants des avocats rencontrent la garde des sceaux Christiane Taubira ce mercredi midi. Mais les avocats de la Drôme préviennent : ils demandent le retrait de la réforme. 

Pour l'instant en Ardèche, seul le bâtonnier fait la grève de l'aide juridictionnelle et ne désigne pas les avocats. Une assemblée générale est prévue ce jeudi après midi. Les avocats de l'Ardèche pourraient aussi se mettre en grève comme en Drôme, si la ministre de la Justice ne fait pas un geste ce mercredi.

A LIRE AUSSI :
La grande majorité des barreaux de France en grève.
Les bâtonniers de la Drôme et de l'Ardèche en grève contre la réforme de l'aide juridictionnelle.