Faits divers – Justice

Les avocats du barreau de Périgueux en grève

Par Nacime Rahoui, France Bleu Périgord mercredi 4 juin 2014 à 19:39 Mis à jour le jeudi 5 juin 2014 à 8:10

Les avocats du barreau de Périgueux en grève ce jeudi.
Les avocats du barreau de Périgueux en grève ce jeudi. © Radio France - Sophie Constanzer

Les "robes noires" Périgourdines seront en grève ce jeudi. Le gouvernement veut les taxer pour financer le système d'aide juridictionnelle.

Les avocats du barreau de Périgueux seront en grève ce jeudi. Le mouvement est à l'initiative du Conseil national des barreaux. L'instance appelle à la mobilisation partout en France. Le ministère de la Justice envisage de réviser le mode de financement du système d'aide juridictionnelle, et ce pour financer cette assistance juridique à destination des plus démunis, le gouvernement souhaite taxer le chiffre d'affaire des cabinets d'avocats. Une mesure qui ne passe pas auprès des professionnels, comme le confirme Nathalie Landon, bâtonnière du barreau de Périgueux.

Nathalie Landon, bâtonnière du barreau de Périgueux

"On ne demande pas aux médecins de rembourser le trou de la Sécu." — Nathalie Landon, bâtonnière du barreau de Périgueux

Les avocats considèrent qu'ils n'ont pas à financer eux-mêmes la justice. Nathalie Landon n'hésite d'ailleurs pas à faire un parallèle avec la santé : "On ne demande pas aux médecins de rembourser le trou de la Sécu. " Pas question, dès lors, de mettre la main à la poche pour boucler le budget dédié à l'aide juridictionnelle. Une aide que les hommes et femmes en noir jugent d'ailleurs bien faible.

Sabine Julien est une jeune avocate installé à Périgueux, 70 % de ses clients bénéficient de l'aide juridictionnelle : "Aujourd'hui, le montant de l'aide ne correspond pas au travail fourni par l'avocat. On passe parfois des heures sur un dossier, avec plusieurs rendez-vous, pour seulement 200 euros. " Légalement, les avocats ne sont pas obligés d'accepter de défendre des personnes bénéficiant de l'aide, "mais quand on commence, on doit se faire sa clientèle, donc on n'est pas très regardant ", précise Sabine Julien.

Sabine Julien, avocate à Périgueux

Les avocats du barreau de Périgueux ont déjà prévenu. Si cette réforme du mode de financement est validée, ils n'hésiteront pas à cesser de défendre toutes les personnes bénéficiant de l'aide juridictionnelle, en signe de protestation.