Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : les banderoles des dépistages de la région vandalisées à Loriol-sur-Drôme

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Une personne armée d'un cutter ou d'un couteau a volontairement tailladé toutes les banderoles annonçant les tests de dépistage de la région, ce lundi soir à Loriol-sur-Drôme (Drôme). L'auteur de ces dégradations n'est pas encore identifié, mais visible sur les images de vidéo-protection.

Ces banderoles vandalisées, cela met "un coup au moral" des équipes qui effectuent les dépistages
Ces banderoles vandalisées, cela met "un coup au moral" des équipes qui effectuent les dépistages - Claude Aurias

Il y les anti-masque, les anti-vaccin, visiblement il y a aussi maintenant les anti-tests ! A Loriol-sur-Drôme ce lundi soir une personne a vandalisé toutes les banderoles installées dans la commune pour annoncer les lieux et horaires des tests de dépistages organisés par la région. L'auteur des dégradations, une personne armée d'un couteau ou d'un cutter a délibérément agit un peu avant 22 heures. Toutes les banderoles plastifiées et les affiches installées aux quatre coins de la ville y sont passées. Sur les ronds point au nord et à l'ouest mais aussi à l'entrée du champ de mars et à la salle des fêtes. Ces actes de vandalisme ne doivent donc rien au hasard.

"Ça met un coup au moral des équipes dont beaucoup comme le médecin font ça bénévolement" - Claude Aurias, maire de Loriol-sur-Drôme

Pourquoi s'en prendre ainsi à cette initiative qui est censée permettre à tous ceux qui le veulent de passer des fêtes plus sereines après un dépistage? L'élu ne comprend pas. C'est une seule et même personne qui a agi. Une personne visible sur les images de vidéo-protection de Loriol.

Ces banderoles plastifiées ont coûté 900 euros, mais le problème n'est pas tant l'argent pour le maire Claude Aurias, c’est plutôt le symbole qui le chagrine. Quelle motivation y a t'il derrière ce vandalisme ? s'interroge l’élu. Une enquête de gendarmerie est ouverte car même si l’auteur des dégradation porte un masque sur le bas du visage, certains éléments vestimentaires pourraient permettre de l'identifier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess