Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les Banques Alimentaires de l'Indre collectent des protections menstruelles pour les femmes précaires

-
Par , France Bleu Berry

Les magasins E.Leclerc, l'association Règles Elémentaires et les Banques Alimentaires se mobilisent pour recueillir des dons de protections hygiéniques. En France, 2 millions de femmes souffrent de précarité menstruelle. Une collecte est organisée dans plusieurs grandes surfaces de l'Indre.

Les bénévoles des Banques Alimentaires de l'Indre ont collecté 3 caddies remplis de protections menstruelles et de produits d'hygiène.
Les bénévoles des Banques Alimentaires de l'Indre ont collecté 3 caddies remplis de protections menstruelles et de produits d'hygiène. © Radio France - François Chagnaud

Anne-Marie, Chantal, Georges et Hubert distribuent les sacs plastiques marqués du logo orange des Banques Alimentaires aux clients du magasin E.Leclerc d'Issoudun, ce vendredi matin. Les bénévoles de l'association sont chargés de recueillir les dons de protections menstruelles. Selon une étude de l'association Règles Élémentaires, 2 millions de femmes vivent une situation de précarité menstruelle. Pour ces femmes vivant dans la pauvreté, l'accès à ces biens de première nécessité devient difficile voir impossible. 

"Dans nos collectes nationales, on demande des produits d'hygiène et d'entretien car ce sont des produits chers que tout le monde ne peut pas se procurer", explique Henri Gaignault, le président des Banques Alimentaires dans l'Indre. Les tampons, serviettes et autres produits d'hygiène intime collectés par les Banques Alimentaires doivent être donnés à des associations, qui les donneront à leur tour à leurs bénéficiaires. "Ce dons profiteront à des étudiantes, des travailleuses précaires. Beaucoup de femmes ont des emplois qui ne sont pas à temps complet, comme aide à domicile. Les familles monoparentales c'est très important aussi." La collecte de protections menstruelles se poursuivra ce samedi à l'entrée des magasins E.Leclerc d'Issoudun et du Blanc. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess