Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bébés de Galfingue : nouveau procès pour la mère de famille qui a tué cinq nourrissons

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

A partir de mercredi 21 octobre, la cour d'assises du Bas-Rhin doit juger en appel une mère de famille condamnée en 2019 à Colmar à 20 ans de prison. Elle avait été reconnue coupable du meurtre de cinq nourrissons. L' affaire est connue sous le nom des "bébés de Galfingue".

QUATRE BEBES MORTS ONT ETE RETROUVES DANS UNE FORET DU VILLAGE DE GALFINGUE(68) Le 17 octobre 2003.
QUATRE BEBES MORTS ONT ETE RETROUVES DANS UNE FORET DU VILLAGE DE GALFINGUE(68) Le 17 octobre 2003. © Maxppp - Hervé Kielwasser

Durant trois jours, à partir du mercredi 21 octobre, la cour d‘assises du Bas-Rhin à Strasbourg va se pencher sur un quintuple infanticide. Ce qu’on a appelé « l’affaire des bébés de Galfingue ». Une mère de famille, Sylvie Horning 55 ans, va comparaître en appel, pour le meurtre de cinq nourrissons. Lors de son premier procès devant la cour d’assises du Haut-Rhin à Colmar, elle a été condamnée à 20 ans de prison en 2019.

Quatorze ans de mystère

Une affaire hors norme par le nombre de victimes : cinq nourrissons. Par la longueur de l’enquête aussi. Il a fallu plus de  14 ans aux gendarmes pour retrouver Sylvie Horning après la découverte en forêt de Galfingue (Haut-Rhin) non loin de Mulhouse, il y a tout juste 17 ans, le 21 octobre 2003 de trois sacs poubelles qui contenaient les restes des corps de quatre nourrissons en état de décomposition avancée. 

Lors de son arrestation en novembre 2017, les enquêteurs retrouvaient au domicile de cette mère de famille, le corps d’un autre bébé. Les faits se sont déroulés entre 1996 et 2003. Son mari ne s’était rendu compte de rien.

L'ADN a permis de retrouver la mère de famille

La réouverture du dossier, classé par la justice en 2009, est due à la persévérance de l’avocat mulhousien Thierry Moser. Ce dernier pensait que les progrès en matière d’expertise ADN pourraient relancer l’enquête. Et c’est bien un prélèvement salivaire, effectué dans le cadre d’une autre affaire, qui a permis aux gendarmes, d’arrêter la mère de famille .

Sylvie Horning sera défendue en appel devant la cour d’assises du Bas-Rhin, à Strasbourg, par un ténor du barreau de Lille, Me Franck Berton.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess