Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les braquages de bijouteries dans les centres commerciaux ont toujours existé selon l'Union de la Bijouterie Horlogerie

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

En moins d'une semaine, cinq bijouteries situées dans des centres commerciaux Géant Casino ont été braquées en Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne et Franche-Comté. Mais cet épiphénomène n'est pas significatif d'une évolution de la délinquance selon l'Union de la Bijouterie Horlogerie.

Braquage dans une bijouterie à Nice
Braquage dans une bijouterie à Nice © Radio France

Depuis 2011 on enregistre une baisse du nombre de braquage de bijouteries en France selon l'Union de la Bijouterie Horlogerie : 199 braquages en 2014 contre 700 en 2011. Le plus souvent ce sont des commerces de centre-ville qui sont visés. Mais les bijouetries des centres commerciaux ne sont pas épargnées.

En une semaine, on a recensé pas moins de cinq cambriolages de bijouteries situées dans des centres commerciaux Géant Casino : à Vals-Près-Le-Puy, Dôle, Davézieux-Annonay, Fontaine-Lès-Dijon et Montceau-Les-Mines. Les enquêteurs font clairement le lien entre les cinq affaires. Le mode opératoire est quasiment le même à chaque fois.

Une situation surveillée par Sandrine Marcot, présidente-déléguée de l'Union de la Bijouterie Horlogerie, même si le phénomène n'est pas nouveau selon elle.

Bijouterie BOB

"Les braquages en centre commerciaux ont toujours existé" selon elle. Sandrine Marcot qui pointe du doigt la responsabilité des centres commerciaux car selon elle ce sont eux qui "ont une gestion de la sécurité très différente de celle des bijouetries de centre-ville. Cela va dépendre des propriétaires des centres commerciaux qui priorisent ou pas la sécurité, certains dispositifs ou pas. Ils sont maitres de la situation en matière de sécurité" .

Choix de la station

À venir dansDanssecondess