Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Les bureaux de tabac de Chinon pris pour cible

vendredi 29 janvier 2016 à 10:38 Par Marie-Ange Lescure, France Bleu Touraine

Deux bureaux de tabac défoncés à la voiture-bélier à Chinon et à Candes St Martin dans la nuit du 13 au 14 janvier et à nouveau 2 attaques une semaine après contre deux autres bureaux de tabac. Les commerçants ont la peur au ventre.

Bureau de tabac, image d'illustration.
Bureau de tabac, image d'illustration. © Radio France - Radio France

 Dans la nuit de mercredi à jeudi du  13 au 14 janvier, à minuit et demi, la vitrine d'un premier bar tabac a volé en éclat sur les quais de Chinon, mais l'alarme a mis en fuite les braqueurs. Quelques minutes plus tard, la même équipe  attaque toujours à la voiture-bélier un autre tabac à Candes St Martin et là aussi, elle repart bredouille.

Ce vendredi matin, le CBR, attaqué dans la nuit du 13 au 14 janvier, rouvre ses portes après 15 jours de travaux. Mais les propriétaires ne cachent pas leur inquiétude

Julien Fié, le gérant du CBR, quai Danton qui revient sur le dégâts commis cette nuit là.

Julien Fié, le gérant du CBR, quai Danton revient sur cette tentative de vol

quant à l'enquête, pour la gendarmerie de Chinon, les dégradations commises une semaine après contre les bureaux de tabac Le Disque Bleu et le Café de la Gare ne seraient pas liées à l'attaque contre le CBR.

Ce qui ne rassure pas le gérant du CBR, c'est la coupure du pont sur la Vienne pour travaux qui se prolonge, un chantier qui ralentirait l'arrivée des gendarmes en centre-ville. Un sentiment que ne partage pas du tout le Maire de Chinon

Jean-Luc Dupont Maire de Chinon