Faits divers – Justice

Les bus de Poitiers refusent de desservir la Blaiserie pour raisons de sécurité

Par Marie-Coralie Fournier, France Bleu Poitou jeudi 29 octobre 2015 à 19:22

Les 5 arrêts de Bel Air et la Blaiserie ne sont plus desservis
Les 5 arrêts de Bel Air et la Blaiserie ne sont plus desservis © Radio France - MC Fournier

Les chauffeurs de Vitalis ne desservent plus le quartier de la Blaiserie le soir, à Poitiers, depuis ce jeudi 29 octobre et jusqu'à nouvel ordre. Ils demandent l'arrestation des personnes qui ont visé des bus ces derniers jours.

Les bus de Poitiers ne traversent plus les secteurs de Bel Air et de la Blaiserie, à partir de ce jeudi 29 octobre à 18h et tous les soirs, jusqu'à nouvel ordre, pour des raisons de sécurité. 

Des bus visés par des pierres

Trois bus ont été la cible de jets de pierres ces derniers jours (vendredi soir, samedi soir et mercredi soir) dans ce quartier. Un chauffeur a été aussi visé par des lasers, au niveau du visage. Un voyageur est choqué après le jet de pierre de mercredi soir.

On n'est plus en sécurité dans ce quartier - Michel Vautier, délégué CFDT chez Vitalis

Conséquence : les cinq syndicats de Vitalis et le CHSCT de cette régie appellent les conducteurs à ne plus desservir le quartier.

Les déviations mises en place

Deux lignes sont donc déviées à partir de 18h : les lignes 14 et 16. Cinq arrêts ne sont plus desservis : Cité Bel Air, Frères Morane, La Blaiserie, Foyer E. Augustin et Dieudonné Coste. 

Les bus desservent l'avenue de Nantes et le terminus est assuré au Parc relais de la Demi-Lune.

Patrouilles de police renforcées

Les syndicats affirment que ce quartier ne sera plus desservi jusqu'à l'arrestation des auteurs de ces actes malveillants. Après l'utilisation des lasers, trois jeunes ont été interpellés, puis relâchés  dimanche, niant toute implication.

Les policiers de Poitiers ont renforcé leurs patrouilles dans le secteur. 

Une réunion publique sur le thème de la sécurité est prévue le 3 novembre à 15h au centre socio-culturel de la Blaiserie.

Les arrêts de bus vont rester vides jusqu'à nouvel ordre - Radio France
Les arrêts de bus vont rester vides jusqu'à nouvel ordre © Radio France - MC Fournier