Faits divers – Justice

Les cambriolages en baisse de 18% dans la Loire en 2015

Par Émeline Rochedy, France Bleu Saint-Étienne Loire mercredi 13 janvier 2016 à 18:15

Le préfet de la Loire lors de ses vœux aux forces de sécurité.
Le préfet de la Loire lors de ses vœux aux forces de sécurité. © Radio France - Emeline Rochedy

Le préfet de la Loire, Fabien Sudry, a salué le travail des pompiers, des gendarmes et des policiers lors de ses vœux aux forces de sécurité ce mercredi.

Les atteintes aux biens ont reculé dans la Loire : environ 22 419 faits au total en 2015, soit 363 en moins par rapport à l'année précédente. Dans le détail, les vols avec effraction baissent de 5 %. Et au sein de cette catégorie, le recul est plus net pour les cambriolages des  résidences principales et secondaires : - 18 %, soit 471 cambriolages en moins de 2014 et 2015. Sans donner de chiffres, le préfet de la Loire souligne aussi que les vols de voiture et les incendies de véhicule ont diminué.

En revanche, les violences aux personnes sont toujours en hausse, tout comme les menaces. La tendance se vérifie aussi à l'échelle du pays, à la fois du fait de tensions mais aussi parce que les personnes visées poussent plus facilement la porte d'une gendarmerie ou d'un commissariat pour les signaler. Du côté des enquêtes, le taux d'élucidation est plus élevé dans la Loire que la moyenne nationale à 16,73 %  avec 3 752 faits éclaircis en 2015 contre 3 685 en 2014. Le préfet a aussi rappelé des routes moins meurtrières :  30 morts au lieu de 47 l'année précédente, avec un bémol toutefois, le nombre d'accidents reste le même. L'activité a été aussi intense chez les pompiers : 54 000 interventions, contre moins de 50 000 les autres années, notamment des feux de végétation à éteindre, favorisés la sécheresse.

Le préfet de la Loire dressait ce bilan de l'année écoulée lors de ses vœux aux forces de sécurité, lors desquels Fabien Sudry a aussi annoncé la pose de la première pierre de la caserne de gendarmerie de Feurs, ces prochains mois, et les projets de caserne à Montbrison-Moingt et Saint-Genest-Malifaux, a priori à l'horizon 2020.