Faits divers – Justice

Les cartes SIM de l'entreprise gémenosienne Gémalto piratées par la NSA

Par Thibault Maisonneuve, France Bleu Provence vendredi 20 février 2015 à 19:13

La NSA est de nouveau montrée du doigt pour ses pratiques de surveillance - illustration
La NSA est de nouveau montrée du doigt pour ses pratiques de surveillance - illustration © MaxPPP

Selon des documents dévoilés par le lanceur d'alertes Edward Snowden, les renseignements américains et britanniques ont piraté la société Gemalto, née à Gémenos. Les clés qui verrouillent les cartes SIM équipant des millions de téléphones portables ont été dérobées.

Selon les journalistes du journal d'investigation, The Intercept , sur la base de documents fournis par Edward Snowden , l'agence de sécurité américaine NSA et son homologue britannique ont volé en quantité très importante des données chiffrées. Elles ont pu décrypter les conversations téléphoniques des appareils équipés avec ces puces dans le monde entier.

Les comptes Facebook des employés espionnés

Gemalto possède en France le centre de son activité internationale avec cinq sites dont ceux de Meudon, Pont-Audemer dans l'Eure ou encore La Ciotat en Provence. En 2010 et 2011, une unité spéciale d'opérateurs américains et anglais se serait introduite sur le réseau de l'entreprise . Ils ont espionné les messages électroniques et les comptes Facebook d'employés sur toutes les unités du groupe.

La direction de Gemalto affirme pour l'instant que des enquêtes sont menées en interne sur tous les sites. Le leader mondial de la sécurité numérique affirme être particulièrement vigilant sur les hackers malveillants.

Gemalto a déjà détecté et géré toutes sortes d'attaques au cours de ces dernières années. Selon un responsable syndical, si cette information est confirmée, la gravité de cette attaque serait très élevée .

En bourse, ce vendredi, Gemalto a perdu plus de 6% après la mise en cause de la sécurité de ses cartes à puce.