Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

L'inquiétante augmentation des cambriolages chez les buralistes du Puy-de-Dôme

lundi 4 décembre 2017 à 18:59 Par Olivier Vidal, France Bleu Pays d'Auvergne

Ce week-end, plusieurs tabacs ont été la cible de malfrats dans le Puy-de-Dôme. A Cournon, Orcet et Clermont-Ferrand. Depuis le mois de novembre et avec l'arrivée de la période des fêtes, les chiffres explosent.

Le commissariat de Clermont-Ferrand
Le commissariat de Clermont-Ferrand © Radio France - Claudie Hamon

Clermont-Ferrand, France

Les enquêteurs en étaient persuadés. La série a bel et bien continué ce week-end. Trois établissements ont été victimes de vols : à Orcet, Cournon-d’Auvergne et Clermont-Ferrand. Depuis le mois de novembre, une quinzaine de faits a été enregistrée dans la périphérie de Clermont.

A Orcet, c'est une supérette, vendant aussi des cigarettes, qui a été visée. Les voleurs ont utilisé une voiture-bélier pour défoncer le rideau métallique de l'établissement avant de prendre rapidement la fuite après le déclenchement de l'alarme.
A Cournon, c'est un bar-tabac qui a été le théâtre d'un vol. Bar-tabac doté d'un système d'enfumage qui a contraint l'individu à faire demi-tour.

Enfin à Clermont-Ferrand, quartier de la Gauthière, un autre bac-tabac a été la cible de voleurs. Ils sont repartis avec des cartouches de cigarettes, des jeux à gratter ainsi que des fonds de caisses.

Une 3ème personne identifiée

Mercredi dernier, deux personnes avaient été interpellées puis relachées. Une troisième a été identifiée par les services de police. L'enquête, menée par la sûreté départementale, se poursuit donc.

De son côté, la préfecture du Puy-de-Dôme a réagi "selon troix axes" :

- la mise en place de patrouilles de police ciblant les établissements à risques
- la prévention auprès des professionnels
- l'investigation renforcée

Une réunion avec le directeur de cabinet du préfet du Puy-de-Dôme et la présidente du syndicat des buralistes du département est prévue ce jeudi.