Infos

Les chasseurs des Pyrénées-Orientales ont le moral dans les chaussettes

Par Simon Colboc, France Bleu Roussillon vendredi 14 octobre 2016 à 10:55

Jean-Pierre Sanson, le président de la fédération de chasse dans les Pyrénées-Orientales
Jean-Pierre Sanson, le président de la fédération de chasse dans les Pyrénées-Orientales © Radio France - Stéfane Pocher

De moins en moins de chasseurs, de plus en plus de critiques, les dégâts des sangliers qui explosent dans les cultures du département : pas facile d'être chasseur en 2016 dans les Pyrénées-Orientales !

Les chasseurs des Pyrénées-Orientales ont le blues et il y a de quoi : les effectifs baissent, les promeneurs demandent de plus en plus fort l'interdiction de la chasse le dimanche sans compter les dégâts causés par les sangliers en très forte hausse depuis le début de l'année dans le département.

En 2015, 11 000 sangliers ont été abattus dans le département, un record qui sera sans doute battu cette année. Ces dégâts coûtent cher à la fédération, qui doit indemniser les vignerons ou maraîchers touchés.

"L'an passé, 20 demandes d'indemnisation ont été déposées, nous en sommes déjà à plus de 120 depuis le début de l'année" Jean-Pierre Sanson, président des chasseurs des Pyrénées-Orientales

Pour se remonter le moral, les chasseurs vous invitent à une partie de chasse dimanche dans le cadre d'une opération "portes ouvertes". Le président des chasseurs des Pyrénées-Orientales, Jean-Pierre Sanson était notre invité ce vendredi matin.

Jean-Pierre Sanson était l'invité de France Bleu Roussillon ce vendredi à 7h50

Partager sur :