Faits divers – Justice

Les chiens du camp Vanier sont tous placés

Par Florence Gotschaux, France Bleu Drôme-Ardèche mercredi 16 juillet 2014 à 6:00

Les chiens du camp Vanier à Vassieux-en-Vercors ont tous été placés
Les chiens du camp Vanier à Vassieux-en-Vercors ont tous été placés © Radio France - - Florence Gotschaux

Une visite des services de l'Etat doit le vérifier ce mercredi, mais tous les chiens du camp Vanier ont quitté les lieux. Où sont-ils et surtout comment vont-ils, alors que certains s'inquiètent de leur état de santé ?

Que sont devenus les 61 chiens du camp Nicolas Vanier, à Vassieux-en-Vercors ?

La direction départementale de la protection des populations de la Drôme et la sous-préfète de Die se rendent ce mercredi sur le site. Ils vont vérifier que tous les chiens de traineau ont été évacués, comme l'imposait l'arrêté préfectoral pris la semaine dernière. La société gestionnaire avait été mise en demeure de faire des travaux pour sécuriser l'enclos, ce qui n'a pas été fait. La fermeture a donc été décidée par le préfet. Il s'agit de placer 61 chiens. Tous a priori ont quitté le camp.

Chiens camp Vanier ENROBE

Des chiens en mauvaise santé?

Un des propriétaires en a récupéré une partie. Mais les 33 autres chiens appartenaient à des sociétés... et personne n'était prêt à récupérer les animaux. Ils ont donc été cédés à des particuliers ou des associations de chiens de traîneau, par exemple.

Les chiens du camp Vanier à Vassieux-en-Vercors ont-ils manqué de soins? - Radio France
Les chiens du camp Vanier à Vassieux-en-Vercors ont-ils manqué de soins? © Radio France - - Florence Gotschaux

Pascale Laroche est présidente de l'association de protection des chiens nordiques, l'Eden Valley à Livron. Le week-end dernier, elle a accueilli dix chiens du camp Vanier. Elle a été choquée par l'état de santé de ces chiens si ... médiatiques. 

Chiens camp Vanier SON

 

Les chiens du camp Vanier à Vassieux-en-Vercors ont-ils manqué de soins? - Radio France
Les chiens du camp Vanier à Vassieux-en-Vercors ont-ils manqué de soins? © Radio France - - Florence Gotschaux

Sur la question d'une éventuelle maltraitance le préfet rappelle qu'il n'a pas pris la décision d'évacuer les chiens à cause de manque de soins, mais parce que les travaux pour sécuriser les clôtures n'ont pas été effectués.